/sports/homepage

Pas avant septembre pour les Alouettes

Mathieu Boulay | Agence QMI

Martin Chevalier / JdeM

Sans surprise, la Ligue canadienne de football (LCF) a annoncé le report du début de sa saison 2020 au 1er septembre, mercredi. De plus, le commissaire Randy Ambrosie a indiqué que la présentation de l’édition 2020 de la Coupe Grey sera attribuée selon une formule spéciale.

Au départ, la finale de la Ligue canadienne devait être présentée à Regina, le 22 novembre. En raison de la pandémie de la COVID-19, Ambrosie et le comité organisateur ont décidé de reporter le tout à la saison 2022.

Pour cette saison, s’il y en a une, la finale sera présentée au domicile de l’équipe finaliste qui aura maintenu la meilleure fiche durant le calendrier régulier. Ce qui signifie que toutes les formations, dont les Alouettes de Montréal, auraient une chance de présenter ce match ultime.

«C’est intéressant comme formule, a mentionné le président des Alouettes, Mario Cecchini, en entrevue téléphonique. On aimerait ça être la ville hôte de l’événement.

«Montréal n’a pas présenté ce match depuis 2008. Il y a déjà de l’excitation au sein de mon organisation. Dans un message texte, l’entraîneur-chef Khari Jones vient déjà de me promettre que la Coupe Grey aura lieu à Montréal en 2020.»

Pour 2021, le plan original demeure alors que les Tiger-Cats de Hamilton accueilleront la finale pour la première fois en 25 ans.

Une décision réaliste

Cecchini n’est pas tombé en bas de sa chaise en apprenant le report de la saison au 1er septembre.

«C’est une annonce qui est réaliste, a-t-il mentionné. Bien sûr, la situation de Montréal a été considérée, mais aussi celles de quatre autres villes.

«Les provinces de l’Alberta, du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique avaient déjà annoncé leurs couleurs dans les dernières semaines alors qu’elles n’autorisent pas la présentation d’événements sportifs avant le 1er septembre.»

Pour le moment, le tout commencerait avec des camps d’entraînement écourtés. Les propriétaires aimeraient disputer un minimum de huit matchs dans une saison qui pourrait se conclure en décembre. Et plus, si c’est possible.

Bien sûr, les propriétaires de la LCF et le commissaire Ambrosie doivent s’asseoir avec l’Association des joueurs afin de définir les cadres de cette relance tout en assurant la sécurité de tous les intervenants.

Les principaux enjeux vont porter sur la fréquence des tests et le calendrier qui pourrait être chargé en raison du nombre restreint de semaines.

Départ de Bellefeuille

Un des entraîneurs des Alouettes va quitter officiellement l’organisation dans les prochaines heures.

Marcel Bellefeuille, qui avait été nommé au poste de responsable de la ligne offensive en décembre dernier, deviendra le prochain entraîneur-chef des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa. Une annonce sera faite jeudi par vidéo-conférence selon plusieurs sources.

Les Alouettes n’ont pas voulu commenter le dossier. En Bellefeuille, il avait trouvé un mentor parfait pour Luc Brodeur-Jourdain qui est en train d’apprendre le métier d’entraîneur.

Ambrosie a également confirmé que l’événement «Touché Atlantique» est annulé. Du même coup, il a tenté de rassurer les amateurs des Maritimes au sujet de l’implantation d’une formation de la LCF à Halifax dans les prochaines années. Dans les derniers jours, on a appris que le projet d’un stade pour cette équipe est en péril en raison des répercussions économiques de la COVID-19.