/news/coronavirus/cavabienaller

Un «ange de l’enseignement»

TVA Nouvelles

L'année scolaire s'est terminée abruptement pour les élèves et les enseignants de la grande région de Montréal. Une orthopédagogue a décidé de faire une petite surprise à ses élèves, en guise d'au revoir. 

Anne-Marie Gauthier enseigne dans une classe de langage à des enfants du préscolaire qui ont des besoins particuliers à l’école Barclay. 

Elle dit que ses élèves sont sa deuxième famille. Après plus de huit semaines sans les voir, elle n'en pouvait plus. Elle a proposé à sa direction d'école de leur rendre une petite visite.

«Pour moi, c'est un gros baume aujourd'hui, de venir les voir en vrai. Je me suis tellement ennuyée, alors c'était une occasion d'aller les saluer», explique-t-elle.

Anne-Marie a rendu visite à Hope à qui elle a rapporté son matériel scolaire et des activités. 

«C'est comme une surprise pour moi parce que moi, je pensais qu'elle allait déposer les effets scolaires en classe! La voir à la maison avec tout ça, c'est vraiment touchant», affirme Tanya Doma, la mère de Hope. 

Elle s’est ensuite rendue chez Ahmed qui l’a attendue sur son balcon pendant plus de deux heures. Il n’était pas question de manquer cette belle visite. 

«Il y a des anges dans la santé. Elle, c'est un ange dans l'éducation. Tellement ils l'adorent, c'est comme si elle faisait maintenant partie de notre famille», lance Ahmed Hocien, le père du garçon. 

Pour Anne-Marie, rien ne remplace le contact humain avec les jeunes. 

«Même si on avait beau faire des liens, on téléphone par ordinateur, ils ne comprenaient pas le principe. Eux, ils se sont sécurisés dans leur milieu scolaire, dans leur petite classe. Du jour au lendemain, ils n'avaient plus accès», dit-elle.

Anne-Marie promet de garder le contact jusqu'à la prochaine rentrée scolaire.