/sports/homepage

Un capteur de balles anti-COVID sur les verts de golf

Diane Tremblay et Diane Tremblay | Journal de Québec

Photo Diane Tremblay

Les golfeurs étaient tout sourire mercredi d’être enfin de retour sur les verts dont Jean-Pierre Joly et Louis Dion qui, en plus d’être des passionnés de ce sport, ont développé un capteur de balles pour prévenir la transmission de la COVID-19. 

• À lire aussi: Ruée dans les golfs pour l'ouverture des terrains

• À lire aussi: Des amateurs de tennis comblés par la réouverture des terrains

Commercialisé par l’entreprise Les Produits Ezeputt, ce capteur de balles est déposé dans le trou, juste à la bonne hauteur, pour éviter de toucher à la tige du drapeau.   

Afin de se soumettre aux exigences des autorités publiques, des clubs de golf ont trouvé toutes sortes de moyens pour éviter les contacts. Certains ont même utilisé des frites de piscine pour boucher les trous. Le coup final étant déterminé lorsque la balle touche la frite. 

MM. Joly et Dion ont fait preuve d’ingéniosité pour permettre aux golfeurs d’avoir la satisfaction du travail accompli. Les deux retraités ont adapté le capteur qu’ils ont développé l’an dernier et qui est présentement en instance de brevet. 

Récupération rapide 

À l’origine, le capteur a été développé pour permettre aux golfeurs d’être plus rapides sur la récupération des balles en évitant de se pencher à chaque fois. Avec la COVID, ils ont adapté leur produit en modifiant sa position dans le trou. 

Au lieu de glisser le capteur au fond du trou, il a été relevé pour recevoir la balle par effleurement, ce qui permet ainsi d’éviter de toucher à la tige. 

Produit adapté par Ezeputt pour récupérer la balle dans les trous sur les terrains de golf.

PHOTO COURTOISIE

Produit adapté par Ezeputt pour récupérer la balle dans les trous sur les terrains de golf.

«Quand la COVID est arrivée, on a informé tous les surintendants de golf du Québec pour leur faire connaître ce produit qui est au cœur de la distanciation. On s’est adjoint le distributeur Oj Compagnie qui couvre un large territoire. Depuis ce temps, on peine à suffir à la demande», a dit M. Joly. 

Achat local 

Pour favoriser l’achat local, les capteurs sont fabriqués ici-même à Québec. 

«Il y a 325 clubs de golf au Québec avec une capacité de 6000 trous. Actuellement, on occupe environ 1500 trous. On veut occuper idéalement, d’ici la mi-juin, autour de 50% des trous. C’est l’objectif qu’on se donne», a indiqué M. Joly. 

Sur le site internet d’Ezeputt, un ensemble de neuf capteurs se détaille actuellement 92$. 

Selon M. Dion, ce produit pourra retrouver sa fonction première qui est de faciliter la récupération de la balle lorsque la pandémie sera derrière nous.