/news/coronavirus

Vivement les rassemblements

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

L'annonce du gouvernement Legault d'autoriser les rassemblements extérieurs de 10 personnes et moins à partir de vendredi est accueillie chaudement à Sherbrooke. Les gens sont impatients à l'idée de profiter du beau temps avec leur famille et les amis.

• À lire aussi: Retour en classe pour des élèves avec une déficience intellectuelle à Sherbrooke

«C'est le fun! C'est l'été! s'exclame une jeune femme. Ça va faire du bien parce qu'on commence tous à être tannés d'être enfermés», a ajouté une autre.

Les gens devront quand même respecter une distance de deux mètres avec les personnes qui ne vivent pas au même domicile. Dans les parcs de Sherbrooke, on remarque que pour plusieurs, cette bulle de deux mètres a tendance à fondre au soleil. «C'est difficile oui, on l'oublie», a admis une citoyenne

.Les policiers de Sherbrooke maintiennent une présence permanente au parc Jacques-Cartier. «On se doit d'abord d'informer les gens, leur expliquer, et en général les gens sont très collaborateurs. Nous ne donnons presque pas de constats d'infractions dans ce genre de situation», a indiqué le porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS) Martin Carrier.

Depuis le début de la pandémie, le SPS a remis 347 amendes, presque tous pour des rassemblements intérieurs, qui d'ailleurs demeurent interdits.