/regional/sherbrooke/estrie

Des besoins plus importants chez Moisson Estrie

Ève Beauregard | TVA Nouvelles

Devant la forte demande d’aide alimentaire en raison de la pandémie, Moisson Estrie tient une collecte sans contact pour renflouer ses coffres. Des bénévoles de différents quartiers de Sherbrooke sillonnent les rues pour ramasser les sacs remplis de denrées non périssables.

Plus de 8000 sacs ont été distribués et l’organisme espère en récolter plus de 4000 autres d'ici la fin de la collecte.

Un sondage de la Grande guignolée des médias indique qu'un Québécois sur dix vit de l'insécurité alimentaire en raison de la pandémie. Chez Moisson Estrie, on estime que 20 % des personnes font une première demande d'aide ces jours-ci.

«Quand la PCU est arrivée, on a eu une petite diminution, ça nous a permis de nous réajuster encore une fois, raconte une porte-parole. Mais là depuis un bon deux semaines, et là c’est notre troisième, notre horaire est complet.»

Les Sherbrookois se sont montrés très généreux. Même si la collecte se termine jeudi soir, les résidents qui souhaitent faire un don sont toujours les bienvenus