/news/politics

Hommage au capitaine québécois Maxime Miron-Morin

Agence QMI

PHOTO FOURNIE PAR LES FORCES ARMÉES CANADIENNES

La femme et les parents du capitaine Maxime Miron-Morin, Québécois mort lors de l’écrasement d’un hélicoptère des Forces armées canadiennes (FAC) à la fin avril, lui ont rendu hommage jeudi.  

«Il avait une capacité rare à apprendre tout et était toujours prêt de partager ses connaissances de la manière la plus humble qui soit», écrit son épouse dans une déclaration transmise aux médias.  

Elle souligne au passage la générosité dont il a toujours fait preuve ainsi que son désir d’échanger avec les autres, notamment par le biais du sport et des jeux.  

«Parmi ses favoris, il aimait bien faire apprendre aux autres comment résoudre un Rubik's Cube ou comment faire la meilleure tasse de café, ajoute-t-elle. Ses compétences en recherche étaient légendaires et nourrissaient sa curiosité implacable.»  

Celle-ci relève en outre que le capitaine Miron-Morin s’est illustré au sein des Forces armées canadiennes et en tant qu’universitaires, diplômé en génie aéronautique et en sciences (océanographie).  

La mère du défunt lui a aussi rendu hommage en insistant sur sa bonne humeur inébranlable et sa curiosité intellectuelle insatiable.  

«Il allait toujours chercher le meilleur de chacun, les sortants bien souvent hors de leurs zones de confort», écrit-elle au sujet de son fils.  

«Je t’aime tellement Maxime, jamais je ne pourrai t’oublier. Tu auras toujours cette place particulière dans mon cœur et dans mon esprit», ajoute-t-elle.  

Rappelons que la famille du Québécois demande aux médias de respecter son intimité alors qu’elle traverse son deuil.