/news/law

Prix d’affichage: Blainville Chrysler Jeep Dodge mis à l’amende

Agence QMI

Capture d'écran, Google Map

Déclarée coupable d’infractions à la Loi sur la protection du consommateur en exigeant un prix supérieur à celui annoncé, l’entreprise Blainville Chrysler Jeep Dodge devra payer une amende de 6000 $. 

Dans un litige l’opposant à l'Office de la protection du consommateur, l’entreprise de Blainville, dans les Laurentides, a reçu un verdict de culpabilité le 15 janvier dernier, au palais de justice de Saint-Jérôme. 

L’Office reprochait à Blainville Chrysler Jeep Dodge d'avoir exigé un prix plus élevé que celui annoncé sur le site web Desmeules.ca pour des automobiles d'occasion, en novembre 2016. 

En effet, des frais de transport et de préparation avaient été ajoutés aux prix des véhicules par le commerçant. 

«Le prix d'un produit ou d'un service fait partie des informations qui sont primordiales pour le consommateur», a indiqué l’Office de la protection du consommateur, jeudi, par communiqué. 

«Ainsi, au Québec, il est interdit à tout commerçant, fabricant ou publicitaire d'exiger un prix supérieur à celui qui est annoncé. En outre, les commerçants sont tenus d'annoncer un prix "tout inclus", qui comprend tous les frais, sauf les taxes», a-t-on ajouté.