/news/politics

Québec débloque 150 M$ pour accélérer le branchement internet des régions

Vincent Larin | Agence QMI

Le gouvernement du Québec débloque 150 millions $ pour financer 66 projets à l’échelle de la province afin de donner accès à un service internet haut débit dans des milieux ruraux et à prix comparable à ceux proposés en ville.

• À lire aussi: Le peu d’internet complique le télétravail dans certaines régions

Les projets retenus sont répartis dans 11 régions du Québec, soit le Bas-Saint-Laurent, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Capitale-Nationale, la Mauricie, l'Estrie, l'Outaouais, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, les Laurentides, la Montérégie et le Centre-du-Québec.

Ils permettront de brancher 60 000 foyers et devraient tous être lancés d’ici 2022.

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce jeudi en insistant sur l’importance pour ces milieux ruraux de disposer d’une bonne connexion à internet pendant la pandémie.

«Offrir l'accès à un service internet haut débit fiable à l'ensemble de la population prend tout son sens lorsque les Québécois en dépendent pour travailler de la maison, obtenir des services de télésanté, poursuivre leurs études ou même faire leur épicerie», a-t-il expliqué, par communiqué.

L’entreprise Vidéotron s’est réjouie de cette annonce en indiquant qu’elle bâtira de nouvelles infrastructures pour offrir des services Internet haute vitesse dans les régions de Charlevoix, du Bas-Saint-Laurent, de Memphrémagog et de la Montérégie.

«Nous comptons leur offrir ce qui se fait de mieux sur le marché avec la même technologie, au même prix, qu’ailleurs au Québec. Nous irons encore plus loin en leur offrant Helix, notre toute nouvelle plateforme de divertissement et de gestion de la vie connectée», affirme son président et chef de la direction de Vidéotron, Jean-François Pruneau, par voie de communiqué.

En tout l’entreprise sera chargée de brancher 9000 foyers à son réseau.