/news/coronavirus

Des rayons UV pour désinfecter le métro

TVA Nouvelles

Le métro de New York a commencé à utiliser une technologie par radiation UV pour désinfecter ses wagons de métro et éliminer toute trace du nouveau coronavirus. La même chose serait-elle possible à Montréal? 

• À lire aussi: Une cabine de stérilisation pour les gens afin de limiter la propagation du virus 

• À lire aussi: Distribution de masques dès lundi 

Normand Brais, président-fondateur de Sanuvox qui utilise cette technologie de désinfection par radiation ultraviolette, assure que oui.  

Pour ce faire, la Société de transport de Montréal (STM) devrait installer des stérilisateurs à ultraviolets aux murs ou au plafond de la rame de métro. À l’arrivée du train au terminus, après le départ des usagers, il suffirait de fermer les portes pour permettre la désinfection des wagons, poursuit M. Brais. 

«C’est une méthode éprouvée. Dès qu’on éclaire une surface [pendant un certain temps], elle sera automatiquement désinfectée», explique-t-il.  

Selon ses calculs, la désinfection d’un wagon de métro sera possible en moins d’une minute grâce aux stérilisateurs à ultraviolets. 

«C’est beaucoup plus efficace qu’un nettoyage manuel, où les employés peuvent oublier des coins, affirme-t-il. La lumière ira partout.» 

Des appareils similaires sont déjà utilisés en milieu hospitalier, par exemple dans les salles de bain pour éliminer la bactérie C-difficile. Le fondateur de l’entreprise précise d’ailleurs que le nouveau coronavirus est beaucoup plus facile à tuer que cette dernière. 

Dans un courriel, la STM affirme que son équipe d'ingénierie a étudié cette technologie. Cela ne pourra pas être implanté à court terme pour des raisons d'infrastructures et d'investissements. 

Le syndicat des employés d'entretien se montre a priori favorable mais se pose aussi des questions sur la faisabilité technique du projet.

Dans la même catégorie