/news/world

Les retrouvailles d'un infirmier et sa famille après plus de 50 jours de quarantaine

TVA Nouvelles d'après CNN

Tandis que les effets immédiats de la pandémie se résorbent lentement aux États-Unis avec le déconfinement progressif, on assiste à de touchantes retrouvailles comme celles de cet infirmier de l’Ohio qui a retrouvé ses enfants après plus de 50 jours de quarantaine.

• À lire aussi: Les points positifs de la pandémie de COVID-19 selon le Dr Alain Vadeboncoeur

Travailleur dans l’aile d’urgence d’un hôpital, Sebastian Paz a fait le choix difficile de s’isoler de sa famille plus tôt ce printemps, quand la propagation de la COVID-19 commençait à faire de sérieux ravages aux États-Unis.

Sa joie a été immense quand il a revu ses proches. Les images de ces retrouvailles vont droit au coeur.

« Ce fut un très grand défi d’être séparé de ma famille, mais je sais que c’était ce qu’il y avait de mieux pour mon fils, ma femme et ma fille », a-t-il expliqué dans une entrevue diffusée par la chaîne CNN.

« J’ai une formation militaire, j’ai déjà été déployé par l’armée et j’ai déjà été à l’écart de ma famille; je sais un peu ce que c’est d’être loin de la maison, mais une des raisons pour lesquelles j’ai quitté l’armée, c’était parce que je ne voulais plus avoir m’en aller », a-t-il ajouté.

En cours de quarantaine, Paz a reçu un contrôle négatif de dépistage de la COVID-19 après avoir ressenti de la difficulté à respirer et des serrements à la poitrine. Il a pu continuer de travailler et a été valorisé par son expérience dans lutte contre le nouveau coronavirus.

« On ne choisit pas le métier d’infirmier pour être remercié, mais j’ai vu la valeur de ce métier et cela signifie beaucoup pour nous quand nous recevons un cadeau, une lettre, une note, une collation – quoi que ce soit qu’on n’attend pas. »