/news/world

91 personnes contaminées à la COVID-19 par un coiffeur

TVA Nouvelles d'après CNN

Un total de 91 personnes ont été exposées au nouveau coronavirus après leur visite dans un salon de coiffure Great Clips au Missouri, a annoncé le département de santé publique du comté de Springfield-Greene vendredi.

Un coiffeur ou une coiffeuse dont l’identité n’a pas été révélée a travaillé huit jours au mois de mai, même si cet employé montrait des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19.

• À lire aussi: Permis ou interdit? Ouvert ou fermé? Un guide complet pour s’y retrouver

• À lire aussi: Pourquoi les salons de coiffure doivent-ils encore attendre à Montréal?

En plus de sept collègues, 84 clients ont reçu les services de ce coiffeur, a calculé Clay Goddard, directeur de la santé publique dans ce comté.

On ne sait pas quand le coiffeur a reçu son contrôle positif, mais il aurait contracté le virus lors d’un voyage. Ce travailleur était en fonction du 12 mai au mercredi suivant. Les salons de barbier et de coiffure pouvaient ouvrir à ce moment-là.

« L’individu et ses clients portaient des masques, a soutenu Clay Goddard en conférence de presse. Je vais être honnête avec vous : on ne peut pas avoir plusieurs autres cas comme celui-ci. Ça ne peut pas devenir une habitude, sinon nos capacités [sanitaires] en tant que communauté seront mises à l’épreuve. »

La santé publique de Springfield-Greene a contacté les personnes exposées au virus dans ce dossier et détaillé les allées et venues du coiffeur en fonction du temps d’infection, incluant des visites au Dairy Queen, au Walmart et à une pharmacie CVS.

Great Clips prend déjà d’importantes mesures de nettoyage et de désinfection qui satisfont la santé publique du secteur.

Près de 100 000 personnes sont mortes de la COVID-19 aux États-Unis au moment d’écrire ces lignes. Au Missouri, on parle d’environ 12 000 cas du nouveau coronavirus et de plus de 600 décès.

Au Québec, on continue d’ouvrir graduellement le robinet du déconfinement en permettant la reprise des soins de santé privés et des soins corporels et esthétiques à compter du 1er juin, date lors de laquelle rouvriront les salons de coiffure et de barbiers à l’extérieur du Grand Montréal.