/news/politics

Manifestation pour les anges gardiens migrants et demandeurs d'asile

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Des manifestants se sont regroupés devant le bureau de circonscription du premier ministre Justin Trudeau dans Papineau, samedi midi, à Montréal, afin de réclamer la régularisation du statut des anges gardiens migrants et demandeurs d'asile. 

• À lire aussi: Certains demandeurs d'asile peuvent entrer au Canada 

La manifestation a été organisée par l’organisme Debout pour la dignité, qui avait déjà adressé une lettre ouverte à M. Trudeau et envoyé une pétition aux différents paliers gouvernementaux pour obtenir du soutien dans leur cause. 

L’organisme à but non lucratif, qui vient en soutien aux minorités visibles, réclame l’octroi de la résidence permanente aux travailleurs migrants et aux demandeurs d’asile qui sont particulièrement vulnérables en cette crise de la COVID-19. 

«Leur précarité s'est aggravée avec la crise pandémique où leur force de travail est sursollicitée dans des conditions insoutenables, prenant en charge nos aînés atteints de la COVID-19 dans les CHSLD», a déploré l’organisme par voie de communiqué. 

Parmi les manifestants, une jeune femme avait une pancarte avec la photo de Marcelin François, un préposé aux bénéficiaires de 40 ans qui est décédé au mois d’avril de la COVID-19. Originaire d’Haïti, il était en attente de la régularisation de son statut. 

Un homme portait quant à lui une pancarte avec le message : «mort pour sauver». On pouvait également apercevoir un cercueil parmi les manifestants.