/news/coronavirus

Québec solidaire veut une décentralisation du réseau de la santé

Agence QMI

Photo Simon Clark

Québec solidaire (QS) demande au gouvernement Legault de décentraliser le réseau de la santé.  

• À lire aussi: En plus du coronavirus, une épidémie de burn-out

• À lire aussi: Québec solidaire propose de rembourser l’achat de vélos

• À lire aussi: Ça s’améliore dans les résidences pour aînés

Ce retour à une gestion des soins «à échelle humaine» permettra d’accorder plus de pouvoirs décisionnels aux acteurs de terrain, ont indiqué par communiqué les députés Sol Zanetti et Émilise Lessard-Therrien, samedi.  

«Il faut laisser plus de liberté aux établissements et redonner aux patients, au personnel et aux communautés un pouvoir dans l'organisation des soins dans leurs milieux», a suggéré Sol Zanetti, responsable solidaire en matière de santé.  

Pour la formation politique de gauche, la crise sanitaire actuelle a montré à quel point l'autonomie des régions est fondamentale pour prendre les décisions qui correspondent aux «réalités régionales».  

«Si on veut un système de santé ancré dans les communautés locales, il faut en finir avec le mur à mur et donner plus de flexibilité aux régions dans leur gestion des soins de santé», a soutenu pour sa part la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue.  

QS réclame également plus de ressources et de pouvoirs aux CLSC, appelés à ouvrir 24 heures par jour et 7 jours sur 7 afin de leur redonner leur vocation d'établissements de première ligne.

Dans la même catégorie