/news/coronavirus

Séparé par la frontière, un couple enfin réuni

TVA Nouvelles

Facebook : Ian Forster

Un couple séparé par la frontière canado-américaine a pu se réunir pour la première fois depuis la fermeture celle-ci en mars.

Samantha Balenzano, qui habite à Maple Ridge en Colombie-Britannique, et son copain Ian Forster, qui réside à Tumwater dans l’État de Washington, se sont réunis au Peace Arch Park.

C’est que le parc s’étend du Canada aux États-Unis, et ils sont nombreux à s’y retrouver depuis la réouverture des parcs provinciaux, jusqu’ici fermés à cause de la pandémie de COVID-19.

Profitant de cette «brèche», Ian décrit le parc est un endroit magique.

«Je me suis fait plusieurs scénarios pour venir à sa rencontre et la serrer dans mes bras depuis les onze dernières semaines. Être en mesure de le faire, c’est un rêve qui se réalise», dit-il en entrevue à Global News.

Une attente qui en aura valu la peine, selon Samantha.

«De se serrer l’un et l’autre pour le vrai, c’est comme si on revivait notre premier rendez-vous», illustre-t-elle.

Ian a bien l’intention de continuer de venir à la rencontre de sa partenaire. Le jeune homme s’est même procuré une carte d’accès annuelle.

Rob Nicoll, résidant de la Colombie-Britannique et son épouse Wendy de l’État de Washington ont eu aussi profité de la «brèche».

«Nous sommes mariés depuis 33 ans et jamais nous n’avons été séparés aussi longtemps», explique-t-elle.

D’ici à ce que la frontière soit rouverte, le couple compte se retrouver dans cet «endroit spécial».