/news/coronavirus

Corridors piéton et distanciation: la nouvelle rue Sainte-Catherine

En prévision de la réouverture des commerces ayant pignon sur rue, la rue Sainte-Catherine a été repensée pour recommencer à accueillir les clients en toute sécurité. 

• À lire aussi: La piétonnisation saisonnière de la rue Sainte-Catherine va de l'avant

• À lire aussi: Les restaurateurs comptent sur les terrasses pour assurer leur survie

• À lire aussi: 327 km de nouvelles voies piétonnes et cyclables

Corridors piéton, mobilier adapté, stations sanitaires pour vélo : l’espace est dorénavant adapté pour permettre aux clients de respecter la distanciation sociale, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur des établissements. Urbanistes et designers ont été mandatés pour aménager l’espace public pour permettre la gestion de la distanciation physique et offrir une expérience positive. 

À l’heure des derniers préparatifs avant la grande réouverture, Émile Roux, directeur général de la Destination centre-ville, se montre prudent. 

Malgré les nombreuses mesures conviviales mises en place pour respecter les directives de la santé publique, personne ne sait si les clients seront au rendez-vous à partir de lundi.   

«Dans les autres régions, on voit qu’il y a un retour progressif des clients. Le centre-ville de Montréal est une zone spécifique où il y a beaucoup de travailleurs et de touristes qui ne seront pas là cet été. On ne sait pas combien de personnes on s’attend à accueillir», affirme-t-il. 

Le directeur général s’attend à ce que les transports actifs soient particulièrement utilisés par les Montréalais pour venir faire leurs achats au centre-ville. La rue Sainte-Catherine sera d’ailleurs majoritairement piétonne pendant la fin de semaine. 

Émile Roux se fait rassurant envers ceux qui s’inquiètent pour la disponibilité de stationnement dans les environs. «Je peux vous garantir une chose : des stationnements au centre-ville, il y a en a. La plupart du temps, il est occupé par environ 400 000 travailleurs. Avec la consigne de télétravail, les tours à bureaux sont plus vides. Le stationnement ne sera pas un enjeu au centre-ville cet été au centre-ville de Montréal.»

Est-ce que les nouveaux aménagements seront pérennisés? Ce sont les clients et les commerçants qui le diront, laisse entendre M. Roux. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.