/news/currentevents

Possible agression raciste à Saskatoon en lien avec la COVID-19

Agence QMI

La police de Saskatoon en Saskatchewan a ouvert une enquête concernant une possible agression raciste liée à la COVID-19 contre un adolescent d’origine asiatique.  

Dans une publication sur Facebook, Nelson Chan, le père de la victime de 15 ans, affirme que son fils a été insulté par un homme lorsqu’il roulait à bicyclette dans un parc, vendredi dernier.   

Le présumé agresseur l’aurait notamment accusé de répandre le coronavirus.   

Le jeune de 15 ans aurait alors sorti son cellulaire pour filmer le suspect. Dans des images diffusées sur Facebook, on peut voir cet homme s’avancer de manière menaçante, puis il semble s’en prendre à l’adolescent.   

«Cette personne l’a pourchassé, l’a fait tomber de son vélo, l'a frappé sur son casque et l’a cloué au sol. Mon fils a été ébranlé, mais il s’en est tiré sans blessure apparente», a écrit Nelson Chan qui demandait au public d’identifier l’agresseur après avoir porté plainte à la police.   

Sa publication de vendredi est devenue virale.   

La police de Saskatoon a précisé samedi sur Facebook qu’elle avait rencontré le suspect et la victime, mais qu’elle poursuivait son enquête. Aucune accusation n’avait encore été déposée.   

Ce n’est pas la première fois que des gens d’origine asiatique sont visés par des attaques racistes liées au coronavirus. À Vancouver, la police menait une enquête concernant l’agression d’un homme d’origine chinoise de 92 ans le mois dernier.