/news/politics

QS plaide pour le remboursement des vols annulés

Agence QMI

Québec solidaire a joint sa voix aux nombreux groupes qui réclament, de plus en plus ardemment, que les transporteurs aériens soient forcés de rembourser les voyageurs dont les vols ont été annulés en raison de la pandémie.  

• À lire aussi: Vols annulés: Air Canada assouplit sa politique 

• À lire aussi: Remboursement des vols annulés : Trudeau refuse de se mouiller 

• À lire aussi: Une pétition pour le remboursement des billets d'avion prend de l'altitude 

Par communiqué, le co-porte-parole de QS, Gabriel Nadeau-Dubois, a demandé à la ministre responsable des Relations canadiennes, Sonia Lebel, de presser le gouvernement fédéral pour défendre des milliers de Québécois dont les droits sont «bafoués par les transporteurs aériens».  

Déjà, une pétition lancée le 15 mai par Option consommateurs réclame que le gouvernement fédéral «ordonne aux compagnies aériennes et autres transporteurs de juridiction fédérale de permettre aux clients dont les voyages ont été annulés en raison de la pandémie actuelle d’obtenir un remboursement». Cette pétition avait recueilli tout près de 25 000 signatures en date de dimanche matin, dont un peu plus de 15 000 en provenance du Québec.  

«Selon Option consommateurs, plusieurs transporteurs aériens de juridiction fédérale contreviennent au Code civil du Québec et à la Loi sur la protection du consommateur du Québec, en offrant des crédits voyage ridicules plutôt que des remboursements», a souligné Gabriel Nadeau-Dubois.  

Les États-Unis et l'Union européenne (UE) ont ordonné le remboursement sur demande des vols annulés. En revanche, Ottawa tolère que les transporteurs d'ici se contentent d'offrir un crédit voyage sur les vols annulés. Air Canada, Air Transat, WestJet, Sunwing et Swoop sont toutes visées par des demandes d'action collective, a rappelé le député de Gouin.  

«Le gouvernement québécois doit se tenir debout et faire respecter les droits des consommateurs québécois», a-t-il ajouté.