/news/law

Action indécente et agressions sexuelles: Un militaire canadien au banc des accusés

Agence QMI

Un militaire canadien fait face à des accusations d’agression sexuelle et d’action indécente concernant des gestes qu’il aurait posés en 2018 et 2019 à Ottawa.

La présumée victime dans cette affaire est également membre des Forces armées canadiennes.

Le caporal James Edward Palmer, qui fait maintenant partie de l’Unité de soutien des Forces armées canadiennes à Colorado Springs, aux États-Unis, a été accusé de deux chefs d’agression sexuelle et d’un chef d’action indécente.

Les accusations portées contre le caporal Palmer «font suite à plusieurs incidents concernant une victime militaire, qui ont eu lieu à Ottawa, entre l’été 2018 et l’été 2019».

La victime alléguée a signalé les événements à la police militaire en juin dernier.

Les Forces armées canadiennes n’ont pas divulgué davantage d’information quant aux circonstances entourant les présumées agressions sexuelles.