/news/currentevents

Les policiers cassent le party à Mont-Tremblant

Maxime Deland | Agence QMI

Bloc Police

Photo d'archives / Agence QMI

Les policiers ont joué les trouble-fêtes, la semaine dernière à Mont-Tremblant, quand ils ont mis un terme à un party regroupant de nombreuses personnes provenant d’aussi loin qu’Ottawa et New York.   

C’est un appel au 911 effectué mercredi dernier, vers 17 h, qui a conduit les policiers jusqu’à cette fête d’anniversaire aux abords du Centre de villégiature Tremblant, d’où provenait une «musique excessive».    

À leur arrivée sur les lieux, les patrouilleurs ont constaté que les organisateurs de l’événement avaient mis le paquet pour épater les invités: écran géant, disc jockey, banderoles et ballons.    

«Les convives présents entraient et sortaient de la résidence à leur guise. Les policiers ont également constaté que le nombre d'invités rendait la distanciation de deux mètres entre chaque personne impossible à respecter», a indiqué dans un communiqué l’agent Éric Cadotte, porte-parole de la police de Mont-Tremblant.    

Au total, 12 rapports d’infractions généraux ont été distribués aux convives pour «avoir désobéi à l’ordre de la Direction de la santé publique de ne pas se rassembler».    

Parmi eux, on retrouvait des gens de Montréal, de la couronne nord, de la Rive-Sud, d’Ottawa et de New York.    

Cette intervention a eu lieu deux jours avant que la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, autorise les rassemblements de 10 personnes, issues d’un maximum de trois familles différentes.