/news/coronavirus

Affluence monstre attendue dans les ciné-parcs

Maxime Demers | Journal de Montréal

Le copropriétaire du Ciné-Parc Orford, François Pradella, est impatient d’accueillir les voitures remplies de spectateurs à compter de vendredi.

Photo Audré Kieffer

Le copropriétaire du Ciné-Parc Orford, François Pradella, est impatient d’accueillir les voitures remplies de spectateurs à compter de vendredi.

Les propriétaires de ciné-parcs s’attendent à une affluence monstre pour leur réouverture, mettant les bouchées doubles pour être prêts à accueillir les cinéphiles dès vendredi. 

Le Ciné-Parc Orford, en Estrie, a déjà confirmé que sa soirée de réouverture aura bel et bien lieu le vendredi 29 mai, beau temps mauvais temps.  

• À lire aussi: Des projets de ciné-parcs en Mauricie

• À lire aussi: Pour Pâques, une messe au ciné-parc!

Le Ciné-Parc Belle Neige, dans les Laurentides, a aussi indiqué au Journal lundi qu’il ouvrira ses portes dès vendredi et qu’il présentera quatre films : Star Wars : l’ascension de Skywalker et Sous pression sur son premier écran et En avant et L’appel de la forêt sur son second. 

Au Ciné-Parc Saint-Eustache, la présidente du Groupe Mathers, Brigitte Mathers, dit travailler d’arrache-pied pour pouvoir aussi accueillir ses premiers spectateurs de l’année à compter du 29 mai : « On veut ouvrir vendredi mais on doit trouver des employés et des films à présenter ! », lance-t-elle.  

Les propriétaires du Ciné-Parc Saint-Hilaire ont préféré attendre une semaine de plus pour s’assurer de bien être prêts pour leur réouverture (le 5 juin). Enfin, le cinquième ciné-parc de la province, le Paradiso Chandler, en Gaspésie, a indiqué sur sa page Facebook qu’il reprendra ses activités en juin.  

Préparatifs 

Qu’ils décident d’ouvrir ce vendredi ou le suivant, les propriétaires des ciné-parcs s’attendent à ce que les premières soirées de cinéma en plein air de l’année soient très populaires.  

« Je n’ai jamais senti autant d’engouement sur les réseaux sociaux que depuis que le gouvernement a annoncé la réouverture des ciné-parcs, admet Kevin Patenaude, copropriétaire du Ciné-Parc Saint-Hilaire. J’ai l’impression que quand on va ouvrir le 5 juin, ça va être quelque chose. » 

Parce que les voitures devront garder une distance de deux mètres entre elles, les ciné-parcs ne pourront toutefois pas fonctionner à pleine capacité. « Je pense qu’on va être capable d’accepter 600 voitures au lieu de 900 », avance M. Patenaude. 

Les propriétaires joints lundi étaient tous débordés par les préparatifs pour la réouverture de leurs ciné-parcs. Embauche d’employés, marquage au sol pour la distanciation physique, installation de stations pour le lavage des mains et même achat de popcorn : « On met les bouchées doubles pour être prêts pour vendredi, conclut le copropriétaire du Ciné-Parc Orford, François Pradella. 

Les règles à respecter dans les ciné-parcs  

-Garder une distance de deux mètres entre chaque voiture 

-Limiter le nombre de clients dans les restaurants et aux toilettes 

-Les toilettes doivent être nettoyées et désinfectées régulièrement.  

-Pour la restauration, seules les commandes pour emporter sont permises 

-Les spectateurs peuvent sortir de leurs voitures mais ils doivent respecter une distance de deux mètres avec les autres voitures et spectateurs.