/news/society

Climatisation des résidences pour aînés: Québec a-t-il trop attendu?

TVA Nouvelles

Pendant que le Québec cherche des moyens pour climatiser les résidences pour aînés, des experts disent qu'il serait facile d'y remédier.  

Luc Despatie, président de l’entreprise Loue Froid, à Laval, explique que l’installation d’unités de climatisation prend environ un mois.  

Selon lui, il serait en mesure de climatiser de nombreux centres pour personnes âgées grâce à son important inventaire. Il en avait d’ailleurs fait part au cabinet de la ministre responsable des Aînés.   

«Il y a une lettre qui est partie le 7 avril prévenant les concernés qu’avec la pandémie ça allait être problématique pour les personnes âgées. On le savait, on l’avait prévu et on n’a pas eu de réponse jusqu’à aujourd’hui», explique-t-il.  

Au cours des dernières heures, de nombreux Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux l’ont contacté. «On a eu des confirmations qu’on peut installer dans plusieurs CIUSSS», ajoute M. Despatie.  

«On reçoit pratiquement 500 appels dans une journée. Par jour, avant jeudi, environ 30», précise Eric Gordon, directeur des opérations chez Loue Froid.   

La climatisation des résidence coûte également moins cher qu'on pourrait le croire. M. Despatie estime qu'il faut débourser entre 50 000 et 55 000$ pour climatiser 200 chambres pendant une saison. 

Il croit que le gouvernement attendu trop longtemps avant d’agir alors qu’une première canicule frappe la province.  

«J’ai quelque chose de négatif à dire, mais je suis content que mes parents soient décédés l’année passée parce que je n’aurais pas aimé ça mettre mes parents dans cette ambiance», conclut-il.