/regional/montreal/montreal

Course contre la montre pour rafraîchir les CHSLD

TVA Nouvelles

La canicule hâtive vient compliquer la situation dans les CHSLD de la province, autant pour les bénéficiaires que pour le personnel.

• À lire aussi: Climatisation des résidences pour aînés: Québec a-t-il trop attendu?

• À lire aussi: Ces nouvelles qui font jaser chez vous

«40-45 degrés, peut-être 50 degrés. Il fait chaud en «tabarnouche»«, explique Robert Tremblay depuis son lit au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci. 

M. Tremblay, 60 ans est paralysé. Il attend impatiemment qu'on vienne installer son climatiseur. 

«On dirait que toute la chaleur vient d'en dedans. Ça fait 16 ans que je suis ici et puis je n'ai jamais ouvert mon calorifère. Mais là, c'est pire que pire.» 

Au CHSLD Saint-Henri, on s’affaire à installer les climatiseurs aux fenêtres.

«On a commencé ce matin et on en a installé 25! Il y a de la pression, c'est sûr. Comme chaque année, on a tout le temps des périodes de canicules», précise Frank Stoycheff, mécanicien d’entretien.

À l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal, plus on monte dans les étages et plus il fait chaud selon le personnel.

L’hôpital a d’ailleurs demandé de façon urgente à l'arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie, des autorisations pour installer des génératrices à l'extérieur et installer un système de câblage électrique pour alimenter les airs climatisés, car l'on craint la chaleur à l'intérieur. 

Voyez le reste du reportage dans la vidéo ci-dessus.