/news/tele

Hugo Girard, l’homme de la situation à CASA

Marie-Josée R. Roy | Agence QMI

Photo Courtoisie

Depuis 2014, Hugo Girard est l’homme fort de CASA. Fébrile à l’idée d’entreprendre les tournages de la sixième saison des Rénos d’Hugo et de la nouveauté Hugo et la force d’un village, le colosse se réjouit de pouvoir allier sa passion pour le travail physique, son amour des gens et son envie d’aider autrui. 

L’union entre la chaîne et l’animateur dure depuis six ans. Elle a commencé avec Deck possible, puis s’est solidifiée au gré de divers projets: Les rénos d’Hugo, Du cœur et des bras, Fous du BBQ et, enfin, Hugo et la force d’un village, sorte de «Grande séduction» à la sauce rénovations, qu’on découvrira éventuellement. 

Sortir de Montréal 

Le concept était encore en élaboration lorsque le coronavirus a freiné l’ardeur d’Hugo et son équipe, mais l’idée générale de La force d’un village tournera autour de communautés de partout au Québec, à qui on viendra en aide en jouant de la scie et du marteau. 

«Je trouve important d’aller en région, signale Hugo Girard en entrevue. C’est souvent perçu ainsi: on pense que la télé ne se passe qu’à Montréal, mais la télé, des gens de partout la regardent. Moi, je suis un gars de la Côte-Nord, et je trouve plaisant d’aller ailleurs.» 

Évidemment, les tournages, d’abord prévus en juin, sont reportés pour l’instant, tout comme ceux des nouveaux épisodes des Rénos d’Hugo, dont la diffusion aurait normalement dû commencer sur CASA à la fin mai. 

«J’ai la chance de travailler dans des émissions qui sont un peu des extensions de moi-même, dans des champs où j’ai déjà un intérêt certain», remarque Hugo. 

Apprentissages 

C’est un peu par hasard qu’Hugo Girard est devenu l’une des figures emblématiques des émissions de construction au Québec, mais l’ex-détenteur du titre d’homme le plus fort au monde possédait quand même un bagage significatif, qui le sert bien aujourd’hui. 

Adolescent, ce «taponneux» assumé, comme il se décrit, avait suivi son propre père sur des chantiers de construction. Puis, ambassadeur du Groupe BMR depuis 2007, il a tissé des liens avec le monde de la télévision. 

«Ce qui m’a beaucoup aidé à l’époque, ce sont les compétitions d’hommes forts. J’organisais des compétitions et je les animais. Ç’a été une forme de pratique pour ma future carrière d’animateur», indique le communicateur, qui affirme apprendre constamment dans son métier et se dit reconnaissant de la fidélité du public. 

«Quand j’embarque dans quelque chose, c’est important pour moi qu’il y ait un côté apprentissage. Sinon, ça ne devient que de la mécanique. Il faut en sortir grandi.» 

«Ce qui me plait, c’est que les gens semblent apprécier ce que je fais, ajoute-t-il. Ce qui fait qu’on est là, c’est que les gens nous suivent. C’est là notre vrai moteur d’évaluation.» 

CASA rediffuse présentement trois émissions de Hugo Girard: Du cœur et des bras (mercredi, 18 h), Les rénos d’Hugo (lundi, 18 h et 18 h 30), et Fous du BBQ (jeudi, 11 h et 11 h 30). Le recrutement de participants se poursuit pour Hugo et la force d’un village. Plus d’informations sont disponibles au : casatv.ca/recrutement

Hugo Girard est de surcroît partenaire de la Boutique Protection, qui vient de lancer des boîtes déconfinement destinées aux entreprises, comprenant visières, masques et gels antiseptiques (boutiqueprotection.com).