/news/coronavirus

Nouveaux remous après une fête collective dans une piscine aux États-Unis

Agence France-Presse

Les autorités de l’État du Missouri, au centre des États-Unis, ont réagi fermement lundi après la diffusion d’une vidéo virale de centaines de personnes festoyant dans une piscine, sans respect des mesures de distanciation sociale en pleine pandémie.  

• À lire aussi: Énorme party de piscine au lac des Ozarks

• À lire aussi: Déconfinement: «on marche sur le bord d’un précipice»

Les participants s’étant approchés trop près les uns des autres ont reçu pour consigne de se placer en isolation volontaire pendant 14 jours ou jusqu’à ce qu’elles aient été testées négatives au coronavirus.     

La vidéo qui a fait bondir les autorités sanitaires du comté de Saint-Louis montre des centaines de noceurs en maillot de bain et coude-à-coude, buvant des cocktails sous le soleil dans la piscine d’un bar au bord du lac des Ozarks.     

La séquence publiée samedi sur Twitter a été vue 18 millions de fois.     

« Ce comportement irresponsable met en danger de nombreuses personnes et risque de mettre à mal de manière substantielle les progrès que nous avons faits pour ralentir la propagation du Covid-19 », a déploré le chef du comté de Saint-Louis, Sam Page.     

L’État du Missouri a levé le 4 mai une partie des restrictions sur les rassemblements et les bars et les restaurants.     

Cet État du Midwest est parmi les États américains les moins touchés par le nouveau coronavirus, avec quelque 12 167 cas et 685 décès, selon les chiffres de l’Etat. Le comté de Miller, où a été filmée la vidéo, n’a enregistré que quatre cas.    

Mais l’inquiétude est vive aux États-Unis, où le déconfinement a commencé dans les 50 États, mais où le virus reste actif dans plusieurs régions.     

Lors du long week-end qui comprenait le jour férié du Memorial Day lundi, marquant traditionnellement le début de l’été aux États-Unis, des milliers d’Américains se sont rendus sur les plages, souvent en respectant la distanciation physique, avec ou sans masques.    

Donald Trump lui-même a joué au golf pour la première fois depuis plus de deux mois, suscitant aussitôt des critiques.     

Les États-Unis s’approchent des 100 000 morts dus au nouveau coronavirus, qui a contaminé plus de 1,7 million d’Américains au total selon le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence.