/news/coronavirus

Québec lance une «grosse campagne» pour recruter 10 000 préposés

Geneviève Lajoie | Journal de Québec

François Legault lance une vaste campagne de recrutement pour trouver 10 000 préposés aux bénéficiaires pour septembre, sans quoi des employés de l'État pourraient devoir travailler dans les CHSLD. 

D’ici à ce que tout ce beau monde soit formé, le premier ministre a toutefois besoin de l’aide des 1000 soldats de l’armée canadienne actuellement déployés dans les centres pour aînés du Québec.  

«J'aimerais que les militaires restent jusqu'à la mi-septembre», a-t-il précisé mercredi. François Legault en a fait la demande formelle à Justin Trudeau. 

«C’est gênant pour toute la société» d’avoir un besoin criant de personnel pour prendre soin de nos aînés au point de devoir recourir à l’armée canadienne, a admis le premier ministre québécois.   

Il tente de rendre le boulot de préposé aux bénéficiaires séduisant. Les Québécois intéressés à suivre la formation de trois mois seront rémunérés 760$ par semaine. Dès leur embauche en CHSLD, le salaire d’entrée sera de 26$ l’heure. 

 

 

«940 $ par semaine, 49 000 $ par année. Donc, je pense, c'est une offre qui est intéressante», a insisté François Legault, lors de la conférence de presse sur l’état de propagation de la COVID-19. 

Ce recrutement massif est nécessaire pour faire face à la seconde vague de contamination du virus appréhendée à l’automne. «On espère que la deuxième vague, s'il y en a une, n'arrivera pas avant le 15 septembre», a glissé le premier ministre.  

François Legault a convenu la semaine dernière que le Québec n’était pas encore prêt à faire face à une deuxième vague de la COVID-19 en raison de la pénurie de personnel dans le réseau de la santé.  

Et que se passe-t-il si le recrutement ne répond pas aux attentes ou si les militaires quittent le Québec avant cette date? «Nous pouvons demander aux employés du gouvernement d'aller travailler dans les CHSLD pendant quelques mois, mais vraiment, ce que j'aimerais, c'est de réussir à former ces 10 000 personnes à temps plein», a indiqué François Legault. 

Au Québec, en date du 27 mai 2020, la situation est la suivante:  

4228 décès (89 nouveaux décès)               

49 139 cas confirmés (+ 541)             

1378 personnes hospitalisées (- 24)             

184 personnes aux soins intensifs (+ 3)             

11 294 prélèvements effectués le 25 mai 2020               

10 098 analyses réalisées le 25 mai 2020               

358 822 cas négatifs  

Dans la même catégorie