/regional/montreal/montreal

Menacé de fermeture après le retrait d'espaces de stationnement

Guillaume Pelletier | Agence QMI

Des stationnements pour personnes à mobilité réduite situés en face d’une boutique qui vend notamment des fauteuils roulants et des prothèses ont été retirés pour faire place à un corridor piétonnier. 

«C'est incompréhensible, on n'est pas capable de rouvrir», a déploré la présidente du Groupe Médicus, Jacinte Bleau, en parlant de sa succursale du boulevard Saint-Laurent sur le Plateau-Mont-Royal. 

Les espaces de stationnement payant réservés aux personnes à mobilité réduite ont été remplacés par un corridor sanitaire, c’est-à-dire une bande délimitée par des bollards où les piétons peuvent déborder du trottoir pour se tenir plus loin les uns des autres, par exemple lorsqu’il y a fréquemment une file en raison d’un commerce à proximité. Selon un porte-parole de l’arrondissement, Michel Tanguay, c’est la présence d’une banque BMO non loin de là qui a justifié la mise en place du corridor. 

«Ce que je trouve le plus déplorable, c'est que le laboratoire Médicus n'a jamais été consulté sur ce nouvel aménagement. La décision a donc été prise sans tenir compte des besoins très spécifiques de sa clientèle», a écrit la présidente du Groupe Médicus, dans un courriel acheminé aux élus de l'arrondissement le 20 mai, qui est demeuré sans réponse. 

Cette dernière a précisé que cet espace sert également de débarcadère plus de dix fois par jour pour les clients du transport adapté. 

L'arrondissement a pour sa part expliqué que les Sociétés de développement commercial ont été prévenues de ces installations, mais pas chaque commerce. 

Fermeture envisagée? 

Le commerce, qui est fermé depuis plusieurs semaines en raison de la pandémie, devait rouvrir lundi. Or, Groupe Médicus a décidé de repousser d'une semaine l'ouverture de sa succursale et a déplacé plus de 80 consultations en raison de cet aménagement. Ce report engendra des pertes de revenus estimées à plus de 10 000 $. 

Si l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal ne revient pas sur sa décision de retirer les espaces de stationnement réservés aux personnes à mobilité réduite face à sa succursale, le Groupe Médicus pourrait devoir mettre la clé sous la porte. 

L'arrondissement indique que des ajustements devraient être effectués pour laisser des espaces réservés aux personnes à mobilité réduite.