/news/coronavirus

Tassés comme des sardines, oubliez la distanciation en camping!

TVA Nouvelles

Perce Rock Camping

V. J. Matthew - stock.adobe.com

Les campings vont rouvrir le 1er juin. Québec devrait en faire l’annonce aujourd’hui. Vous êtes nombreux à vous réjouir, mais plusieurs d’entre vous anticipent des infractions aux mesures de distanciation, des rassemblements et un risque de propager la COVID.  

• À lire aussi: Les campings pourraient rouvrir le 1er juin  

• À lire aussi: Les campings n’en peuvent plus d’attendre  

• À lire aussi: Permis ou interdit? Ouvert ou fermé? Un guide complet pour s’y retrouver  

Voici quelques-uns de vos commentaires tirés de la page Facebook du Québec Matin.  

«Ils sont incapables de faire respecter le 8 km/h sur les terrains alors imaginons faire respecter les consignes liées à la pandémie. Hâte de retrouver notre roulotte, mais sceptique sur la suite des choses.» - Manon  

«Sur les terrains de camping, ils sont tassés comme des sardines! Impossible de respecter la distanciation sociale!» - Hélène  

«Enfin le camping, c’est une thérapie, le chant des oiseaux, l’odeur du feu, le grand air bref même avec mes enfants nous y serons, c’est certain! Nous réinventerons notre saison de camping! Trop hâte» - Chantal  

«Il était temps. Plusieurs personnes demeurent en appartement et l’été, elles ont seulement leur roulotte installée sur un terrain de camping pour voir des gens et avoir du bon temps. Elles vont faire comme tout le monde et respecter les consignes» - Jean-Marc  

«Pas de camping pour nous puisque nous campons dans une tente: toilettes, robinets, piscine de camping... non merci!» - Sara  

«Sans problème. Je suis sur une ZEC alors nos roulottes sont très distancées» - Diane  

«Checkez ben la deuxième vague»  

«Les gens vont changer de région, c'est bien certain.. checkez ben la deuxième vague.» - Diane  

«Ok. Camping ou île de Montréal? Lequel de ces deux endroits a plus de facilité pour respecter la distanciation?» - Robert  

«On s'en fiche de la distanciation. C'est du contrôle abusif de la population. Empêcher le monde d'être proche, c'est tellement ridicule que ça se produise en se moment même. - Jérémy  

«Avec la propagande de peur que vous avez instaurée... c'est aux gens de décider si ils vont au camping ou pas! Ce n’est pas plus dangereux qu'ailleurs! C'est rendu terrible de vivre ainsi! Alors cessez de brimer la liberté des gens ! - Denise  

«J'ai l'impression qu’il y aura une deuxième VAGUE ....trop de liberté fait oublier les risques.» - Manon  

«La distanciation va être impossible, car le monde n'est pas assez sérieux. En plus, ils veulent ouvrir les blocs sanitaires: toilettes, laveuses et sécheuses. Et vous croyez sérieusement qu'un préposé va désinfecter régulièrement ces espaces?» -Bernard  

«Ça sera comme avec l'ouverture des centres commerciaux; des rassemblements sont à prévoir...» - Josée  

«Oui, je crois qu'il est possible de respecter les règles de distanciation et ça va remonter le moral des gens de prendre l’air et de se retrouver en nature. Il n’y a rien de plus beau.» - Marie-Josée  

«Ça sera un pas en arrière» - Suzanne