/news/coronavirus

39 degrés dans un CHSLD à Montréal

TVA Nouvelles

La chaleur caniculaire qui frappe la province est extrêmement pénible pour les aînés dans les CHSLD, mais aussi pour le personnel de plusieurs établissements.

• À lire aussi: Des patients pleurent parce qu’il fait trop chaud

La journée de mercredi avec son mercure qui a grimpé jusqu’à 36,6 °C a été particulièrement difficile, notamment en raison de l’équipement de protection nécessaire pour se protéger contre la COVID-19.

«À l'intérieur, c'est terrible, terrible, terrible comment on a chaud», affirme Nancy Diamond, préposée aux bénéficiaires. 

Avec le masque, la visière, la jaquette et les gants, ça devient très chaud et c’est plus difficile de s’hydrater. Les résidents, quant à eux, deviennent plus amorphes. 

«Des travailleurs nous ont rapporté une pointe à 39 °C sur un étage dans un CHSLD à Montréal», explique Alain Croteau du Syndicat des employés du CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal.

Il affirme que de nombreux employés s’inquiètent de savoir comment leur travail se passera cet été. 

Dans plusieurs CHSLD, dont le Centre d'hébergement Jean-De La Lande, on commençait jeudi à installer des unités de climatisation. 

La ministre responsable des Aînés a dû se justifier sur les délais qui sont considérés comme trop tardifs. 

«On parle de quelque chose d’exceptionnel qui s’appelle un virus qui était inconnu qu’on a découvert sur plein de facettes en cours de route [...] on voulait vraiment savoir si par la ventilation et la climatisation il pouvait y avoir une propagation du virus», a affirmé Marguerite Blais. 

Dans la même catégorie