/news/culture

Antigone sacré meilleur film aux Écrans canadiens

Maxime Demers | Le Journal de Montréal

Antigone

Photo courtoisie

Le film Antigone de la réalisatrice québécoise Sophie Deraspe a remporté les grands honneurs de la section cinéma des Écrans canadiens jeudi soir en raflant cinq prix dont celui du meilleur film. 

• À lire aussi: Prix Écrans canadiens: Karine Vanasse meilleure actrice

Antigone, une adaptation contemporaine de la pièce de Sophocle, a également reçu les prix du meilleur scénario adapté, de la meilleure actrice (remis à Nahéma Ricci), de la meilleure actrice de soutien (Nour Belkhiria) et du meilleur montage (Geoffrey Boulangé).

Les prix Écrans Canadiens, qui récompensent le meilleur du cinéma canadien, ont été remis jeudi soir sur la page Facebook de l’événement. Les prix pour le milieu de la télévision avaient été décernés la veille. La cérémonie des Écrans canadiens devait avoir lieu à la fin mars, à Toronto, mais le gala a été annulé à cause de la pandémie.

Photo d'archives, Agence QMI

Le Québec brille  

Les artisans du film Antigone ne sont pas les seuls Québécois à s’être illustrés dans cette remise de prix. Le drame historique Le chant des noms de François Girard a remporté cinq prix (dont celui de la meilleure musique originale) tandis que la comédie satirique Le vingtième siècle du Montréalais Matthew Rankin est repartie avec trois statuettes.

Nommé dans cinq catégories, le film Il pleuvait des oiseaux de Louise Archambault n’a obtenu qu’un seul prix : celui du meilleur acteur de soutien, remis à Rémy Girard. Cités dans la catégorie du meilleur acteur, Gilbert Sicotte (Il pleuvait des oiseaux) et Marc-André Grondin (Mafia Inc) ont tous les deux mordu la poussière. Le prix est allé à l’acteur Mark O’Brien pour sa performance dans le film Goalie.

Enfin, soulignons que le prix Écran d’or, remis au film canadien ayant récolté le plus d’argent au box-office dans la dernière année, a été décerné à la comédie québécoise Menteur. Le film d’Émile Gaudreault qui met en vedette Louis-José Houde et Antoine Bertrand a récolté 2,6 M$ dans les salles du Québec l’été passé.