/news/coronavirus

COVID-19: microéclosions et essoufflement du personnel de soins

Véronique Morin et Agence QMI

La Dre Joanne Liu, ancienne présidente de Médecins sans frontières

Photo d'archives

La Dre Joanne Liu, ancienne présidente de Médecins sans frontières

Le Québec doit prévoir des microéclosions suite au déconfinement et l'essoufflement du personnel de soins de santé, particulièrement ceux qui évoluent en milieux hospitaliers et de soins de longue durée, estime la Dre Joanne Liu, ex-présidente de Médecins sans frontières. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Est-ce qu’on aura assez de souffle pour courir cet ultra marathon qu’on a débuté à pieds nus?», a-t-elle demandé en entrevue à l'émission Dutrizac.    

La Dre Liu estime que les risques de voir apparaître des microécolosions de cas de COVID-19 «un peu partout dans la province» sont très élevés étant donné le déconfinement enclenché. 

Quant au personnel de soins de santé, elle souligne l'importance de le soutenir et de s'assurer qu'il se sente protéger parce que les risques d'essoufflement sont très élevés de leur côté.      

  • ÉCOUTEZ la Dre Liu, ex-présidente de médecins sans frontières , sur QUB radio: