/news/coronavirus

Fin des contrôles routiers à Oka le 1er juin

TVA Nouvelles

Le grand chef de la communauté des Mohawks de Kanesatake, Serge Otsi Simon, a annoncé jeudi en après-midi la fin des contrôles routiers qui bloquent l’accès au parc national d’Oka dès lundi le 1er juin.

• À lire aussi: L'accès au parc d'Oka pourrait être libéré dès mercredi

• À lire aussi: Blocus à Oka : Québec souhaite un règlement «à l’amiable»

Rappelons que depuis le 20 mai dernier, un groupe de Mohawks bloquent l'accès au parc par crainte que les visiteurs n'amènent la COVID-19 dans la communauté autochtone.

Il a également été annoncé par le Conseil mohawk de Kanesatake que les commerces réouvriont leurs portes lundi. 

Le maire d’Oka, Pascal Quevillon, avait faire parvenir une mise en demeure au ministère des Transports pour démanteler ces barricades. Ce dernier n’en voyait pas leur pertinence considérant le déconfinement amorcé en Outaouais et dans les Hautes-Laurentides.

Mardi soir, le grand chef Simon avait annoncé s’être entendu avec Québec sur un protocole prenant la forme d’une liste de conditions posées par la communauté mohawk en vue de libérer l’accès au parc. 

Parmi les conditions exigées par la communauté Mohawk, on souhaite que le parc d’Oka puisse accueillir 50% de son nombre maximal de visiteurs et que ceux-ci proviennent uniquement des municipalités environnantes des Basses-Laurentides.

Dès lundi le 1er juin à 6h, les cinq contrôles routiers érigés seront levés.