/regional/montreal/laval

Laval veut protéger ses milieux humides d’intérêt

Agence QMI

La Ville de Laval adoptera un important règlement afin de protéger ses milieux humides d’intérêt.

Ce règlement procurera une protection additionnelle à 1062 hectares de milieux humides sur le territoire lavallois. En effet, l’ensemble des milieux humides québécois est régi par la Loi sur la qualité de l’environnement du Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

«Laval souhaite adopter un nouveau rôle de leader en matière de protection des milieux humides d’intérêt», a mentionné Virginie Dufour, conseillère municipale de Sainte-Rose et présidente du comité consultatif en environnement, jeudi, par communiqué.

«Cet ambitieux projet lui permettra d’élever à 12 % la superficie des milieux naturels protégés par la réglementation et le régime de propriété sur son territoire, la rapprochant de son objectif de protection de 14 %.»

Dans le contexte d’adaptation aux changements climatiques, la Ville de Laval veut préserver les rôles et les fonctions écologiques des milieux humides. En plus de procurer une protection contre les inondations et la sécheresse, ces milieux offrent une qualité paysagère, permettent la séquestration du carbone et la présence d’îlots de fraîcheur, et favorisent la conservation de la biodiversité.