/news/world

Mort d’un homme noir : l’un des policiers impliqués avait 18 plaintes à son dossier

TVA Nouvelles d'après CNN

L’ex officier de la police de Minneapolis aperçu dans une vidéo avec son genou sur le cou d’un américain noir de tué lundi, avait 18 plaintes dans son dossier aux affaires internes.

• À lire aussi: Une équipe de CNN arrêtée en direct

• À lire aussi: Les États-Unis sous tension après la mort d'un homme noir aux mains de la police

• À lire aussi: La famille d’un Noir américain mort aux mains de la police réclame justice

• À lire aussi: Indignation aux États-Unis après la mort d'un homme noir lors de son interpellation

Dans une vidéo devenue virale, on y aperçoit le policier Derek Chauvin faire usage de force et de violence à l’égard de George Floyd, 46 ans.

Chauvin n’était pas le seul policier à cumuler les plaintes à l’interne : l’officier Tou Thao comptait 6 plaintes à son actif. 

Derek Chauvin et Tou Thao, de même que deux autres policiers présents sur les lieux du drame, ont été licenciés par le département de police de Minneapolis.

Rappelons que George Floyd a été maitrisé violemment par les policiers alors qu’il n’était pas armé. Au moment où Derek Chauvin a posé son genou sur son cou, l’homme n’arrivait plus à respirer au point où sa mort a été déclarée quelques heures plus tard dans un centre hospitalier.

La mort de cet homme, décriée comme le dernier crime raciste d’une longue lignée qui oppose les forces policières et les personnes de couleur, a fait place à une vague de manifestations explosives à Minneapolis, à Colombus et à Denver, notamment. 

Samedi, des manifestations sont organisées dans plusieurs villes américaines avec un cri de ralliement qui fait écho aux derniers mots de George Floyd, mais inversés : «On peut respirer».