/news/coronavirus

Le Dr Arruda «recommande que les gens restent dans leur univers»

TVA Nouvelles

Au lendemain de l’annonce officielle du déconfinement du tourisme, encore quelques zones floues persistent. Est-ce que les Montréalais pourront se rendre en Gaspésie cet été? Difficile à dire, selon le directeur national de santé publique.

«La situation elle est fragile encore dans la région métropolitaine. Ailleurs dans le Québec, il n’y a pas trop de transmission communautaire», a expliqué le Dr Horacio Arruda lors du point de presse des autorités.

La santé publique recommande toujours de ne pas se rendre dans une autre région, à moins que ce ne soit essentiel. 

«Le tourisme ça peut être interprété comme quelque chose d’essentiel pour certains, il y a comme un dosage à faire», a-t-il ajouté.

En entrevue jeudi matin sur les ondes de LCN, la ministre du Tourisme a pourtant affirmé que c'était possible.

«Je recommande que les gens restent le plus dans leur univers compte tenu de la haute transmission dans la région métropolitaine, mais on n’ira pas faire la barricade pour empêcher quelqu’un», a précisé le directeur.

Il affirme que ce ne sont pas des décisions simples et qu’il aurait aimé pouvoir répondre à cette question dans une ou deux semaines afin de voir la progression de la situation à Montréal. 

Est-ce que l’annonce sur le tourisme a été faite trop tôt? Non, dit-il. «Il faut ouvrir le robinet, si on ne le fait pas, il y a de la délinquance. Ça se fait de façon désorganisée», lance-t-il.

Il croit qu’il faut faire preuve de prudence et éviter de «tous se garrocher dans l’Est-du-Québec».

«Il y a aussi des questions d’acceptabilité sociale. Allez-vous être les bienvenus ou non?» s’interroge-t-il.

Il assure que le déconfinement du Québec se passe comme les autorités l’avaient planifié. «Il faut que l’économie reparte, mais on ne peut pas la faire repartir à 100%», conclut-il.