/news/currentevents

Violation de domicile à Gatineau: la police épingle un dangereux individu

Maxime Deland | Agence QMI

Photo d'archives

Un homme dangereux au lourd passé judiciaire a été arrêté dans la nuit de mercredi pour son implication présumée dans une violation de domicile lors de laquelle deux personnes ont été blessées à l’arme blanche, au début du mois, à Gatineau. 

Joe Clark Louis-Jean, 30 ans, a été épinglé dans le secteur de Buckingham et a comparu sous diverses accusations, dont voies de fait armées, voies de fait causant des lésions corporelles, introduction par effraction, vol qualifié, port de déguisement dans un dessein criminel et bris de probation.

Les crimes qui sont reprochés à l’accusé ont eu lieu dans la nuit du 5 mai, dans une résidence de Gatineau.

Selon les autorités, Joe Clark Louis-Jean et son présumé complice, Cédrick Beaudoin, auraient forcé leur entrée à l’intérieur du domicile, cagoulés et armés d’un couteau.

Les deux personnes présentes sur les lieux ont été agressées et ont subi de graves blessures lors des événements.

Quelques jours plus tard, les policiers ont procédé à l’arrestation de Cédrick Beaudoin, qui est demeuré détenu à la suite de sa comparution.

Ce n’est pas la première fois que Beaudoin et Louis-Jean défraient les manchettes. Ils avaient plaidé coupables en 2019 d’avoir donné une raclée à un codétenu en prison. La victime était considérée comme «le président» de l’aile où l’agression s’est déroulée, en février 2018.

En 2009, Joe Clark Louis-Jean avait une fois de plus été impliqué dans une bagarre en prison. Cette fois, il avait battu un autre détenu à coups de grille-pain.