/news/coronavirus

Adopter un lapin? Pensez-y bien!

Dre Lucie Hénault | Agence QMI

La plupart des gens disposent de plus de temps présentement. Plusieurs considèrent que c’est le moment idéal pour introduire un nouveau compagnon dans la famille et semblent se tourner vers l’adoption d’un lapin. Ces animaux sont très attachants et mignons, mais sachez qu’ils représentent une charge de travail plus grande qu’on l’imagine.

Le mythe du lapin en cage

Un lapin ne vit pas en cage, en tout cas pas tout le temps. Il a besoin d’au moins 30 heures de liberté par semaine. Ce sera peut-être facile de les lui offrir en cette période de confinement, mais il faut penser à après. Un lapin qui passe toute sa vie en cage est malheureux, car il manque de stimulation. Il faut aussi songer à rendre la maison sécuritaire pour lui. Les fils électriques et tout ce qu’il pourrait avoir envie de ronger devront être cachés, même si, contrairement à la croyance populaire, le lapin n’est pas un rongeur. Il fait partie des lagomorphes. Ce qui le différencie des rongeurs, ce sont ses deux rangées d’incisives qui croissent de façon continue. Il n’aime toutefois pas moins ronger pour autant.

Une bonne alimentation

C’est aussi à cause de ses dents à croissance continue qu’il doit manger du foin — beaucoup de foin... à volonté en fait! C’est la base de son alimentation. Le mouvement des mâchoires que provoque la mastication du foin permet de limer ses dents qui, autrement, blesseraient sa bouche. Ensuite, il doit avoir accès à plusieurs types de légumes, surtout des légumes verts. Il aime la variété, et les fines herbes. C’est une légende populaire qui veut que le lapin mange des carottes. Il aime bien cela, mais il ne devrait pas consommer que cela. Cet animal mange environ son volume en légumes par jour. Ainsi, un lapin géant pourra coûter relativement cher à nourrir adéquatement. Les fruits sont une gâterie qui fait bien plaisir au lapin, mais il ne doit pas en abuser, parce que c’est très sucré. Puis, en dernier lieu seulement, vient la moulée: de 1/8 à 1/4 tasse par jour pour un lapin de taille standard. C’est donc dire qu’il n’est peut-être pas aussi facile de nourrir un lapin qu’un chien ou un chat. Lui donner exclusivement de la moulée ne répond pas à ses besoins.

Où en adopter un?

Un lapin vit de 8 à 12 ans. Il faut donc être bien certain de son choix avant de prendre la responsabilité d’en adopter un. Sachez aussi que les refuges débordent de lapins. Les gens regrettent souvent de les avoir adoptés. Si vous songez à le faire, commencez par regarder du côté des refuges. Sachez aussi que le lapin a besoin de soins vétérinaires et d’au minimum un examen annuel. Par contre, ce ne sont pas tous les médecins vétérinaires qui traitent les lapins; informez-vous auprès de votre clinique vétérinaire. J’écris cet article en cette période bien particulière où nous sommes confinés à la maison (pour la plupart). C’est certes une période où les gens s’ennuient, mais si vous choisissez d’adopter un animal maintenant, rappelez-vous que c’est pour la vie. Si vous avez vraiment bien réfléchi et que vous décidez d’adopter un lapin, je pense que vous développerez une belle relation d’amitié avec lui. Il fait un compagnon charmant, et plusieurs apprennent même à être promenés en laisse.

Le saviez-vous?

Le lapin a besoin d’au moins 30 heures de liberté par semaine.