/news/world

La police charge des manifestants qui défient le couvre-feu à Minneapolis

Agence France-Presse

Des policiers en tenue anti-émeutes ont chargé samedi soir des manifestants qui défiaient le couvre-feu à Minneapolis, tirant des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour les éloigner d'un commissariat, a constaté un photographe de l'AFP.

• À lire aussi: EN DIRECT | Des émeutes se multiplient aux États-Unis

• À lire aussi: Trump dénonce les actes violents de «pilleurs et d'anarchistes»

• À lire aussi: Déploiement de force sans précédent à Minneapolis

Le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, soucieux d'empêcher une nouvelle nuit d'émeutes, avait prévenu que les manifestants se trouveraient dans une «situation très dangereuse» s'ils violaient à nouveau le couvre-feu.

Jusqu'ici les forces de l'ordre, secondées par des soldats de la Garde nationale, sont plutôt restées en retrait, d'abord pour ne pas envenimer le climat, ensuite parce qu'elles n'étaient pas en nombre suffisant, ont reconnu les autorités.