/finance/homepage

Fonds de 20 millions $ pour du gaz naturel renouvelable

Agence QMI

FTQ

Photo d'archives, Joël Lemay

Xebec Adsorption et le Fonds de solidarité FTQ ont créé un fonds doté de 20 millions pour accroitre la production de gaz naturel issue de déchets organiques au Québec.

Les deux entités, ayant chacune misé 10 millions $ dans cette aventure, ont affirmé qu’il s’agit d’une première dans la province. 

Elles soutiennent qu’avec de l’endettement et l’ajout d’autres capitaux, ce fonds pourrait permettre de financer de 12 à 15 projets pour un total de 100 millions $. 

Ces initiatives généreraient ainsi des investissements globaux de 400 millions $ dans la prochaine décennie.

Les milieux agricole et municipal sont particulièrement visés pour profiter de ces sommes afin de construire et exploiter des installations pour transformer des déchets organiques en gaz naturel.

«Le gaz naturel renouvelable peut accélérer la décarbonisation de secteurs tels que le transport, le chauffage domestique et l'industrie, tout en soutenant l'économie circulaire par des activités de gestion des déchets organiques. Cette initiative répond également aux objectifs du Fonds pour une transition énergétique efficace en créant des emplois et en soutenant les économies locales grâce à des sources de revenus supplémentaires pour les agriculteurs, les municipalités et l'industrie», a précisé Dany Pelletier, vice-président aux Investissements - Capital structurant, énergie et environnement du Fonds de solidarité FTQ, par communiqué.