/news/law

Réouverture des palais de justice au Québec

Kathleen Frenette | Journal de Québec

STOCKQMI-PALAIS-JUSTICE

JOEL LEMAY/ 24 HEURES/ AGENCE QM

La population peut de nouveau avoir accès aux différents palais de justice, mais le décor a beaucoup changé au cours des dernières semaines et tous doivent désormais se plier aux règles strictes mises en place. 

Au palais de justice de Québec, deux huissiers audienciers se retrouvent maintenant à l’entrée principale située sur le boulevard Jean-Lessage. 

La toge noire qu’il porte habituellement a été laissée au vestiaire et c’est muni d’une visière transparente qu’ils questionnent toutes les personnes qui franchissent la porte.

«Avez-vous des symptômes grippaux? Avez-vous voyagé au cours des quatorze derniers jours? Avez-vous été en contact avec une personne qui avait la COVID? À quel endroit allez-vous dans le palais?», sont maintenant les premières paroles que l’on entend au point de contrôle où se retrouve également des bornes de désinfectant.

Au sol, de nombreux points rouges indiquent la distance à respecter entre les individus, notamment devant les ascenseurs qui ne peuvent être utilisés que par une personne à la fois. 

Distance

Sur les différents étages, les bancs de bois qui permettaient aux gens de s’asseoir sont affublés de papier collant rouge et blanc. Là aussi, une seule personne peut s’asseoir. 

Dans les couloirs, quelques badauds se sont déplacés pour cette première journée et certains, qui ne semblent pas respecter les deux mètres de distance obligatoire, sont avisés par les constables spéciaux. 

Sur les murs, à plusieurs endroits, des affiches rappellent les règles de distanciation et la consigne de se laver les mains plus souvent. 

Des distributeurs de désinfectant ont également été installés à l’entrée de chacune des salles d’audience, qui ne peuvent désormais plus contenir «que dix personnes à la fois», personnels de la Cour inclus. 

Accès restreints

Les assises des chaises ont été enlevées, et des banderoles jaunes et noires ont été tendues sur les cadres. 

Les salles d’entrevue qui servaient aux avocats de la défense pour rencontrer leur client en privé possèdent maintenant des tables sur lesquelles des plexiglas ont été installés et l’accès aux salles de bain est limité. Les lavabos et appareils sanitaires «en trop» ayant été condamnés. 

Rappelons qu’au cours des dernières semaines, plusieurs salles d’audience virtuelles ont également été mises en place par le ministère de la Justice et la tenue d’audience par téléphone est aussi possible. Les citoyens et avocats peuvent également signer et déposer des documents électroniquement, ce qui permet à plus de la moitié des 4 000 employés du Ministère de travailler à distance.