/regional/troisrivieres/mauricie

Robes de bal, complets chics et après-midi pour célébrer

TVA Nouvelles

La pandémie a mis fin abruptement à l’année scolaire de nombreux élèves du Québec et plusieurs finissants de 5e secondaire ont été attristés d’être privés de leur bal. La pétition lancée par Florence Farrier et trois de ses amis a porté ses fruits depuis.  

En un mois, près de 19 000 élèves ont signé Une seule journée, est-ce trop demander? et l’école secondaire de Florence en Mauricie a décidé d'accorder aux finissants un moment pour se dire adieu et célébrer. 

«C’est un après-midi sortez vos robes de bal et vos habits chics. On va fêter ça tout le monde ensemble sur le terrain de l’école en respectant la distanciation sociale bien sûr», se réjouit Florence Farrier. 

La jeune fille reconnait que les autorités avaient d’autres priorités que les bals de finissants en pleine pandémie, mais que l’événement est majeur pour tous les adolescents du Québec. «C’est très important pour nous, une étape à vivre qui nous manque et qui est significative.»

Depuis que Florence Farrier, Jonathan Boivin, Malory Lacroix et Benjamin Allard ont lancé leur pétition Une seule journée, est-ce trop demander?, les signatures ne cessent de s’ajouter.