/regional/saguenay

Des terrasses publiques pour aider les restaurateurs à Saguenay

Isabelle Tremblay | TVA Nouvelles

La Ville de Saguenay permettra aux restaurateurs et tenanciers de bars de ses différents centres-villes d’allonger leurs terrasses sur l’espace public lorsque Québec permettra la réouverture de ce type de commerce.

«On entend la grogne qui monte et qui est tout à fait justifiée. Ces gens-là ont besoin de rouvrir», a affirmé la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

La nouvelle a «réjoui» la présidente du café Cambio. On avait vu passer un sondage il y a quelques semaines auquel nous avons répondu avec beaucoup d’intérêt. Que l’idée fasse son chemin, ça nous fait plaisir parce que l’on sait déjà que l’on va être affecté par la diminution du tourisme, par la diminution de la clientèle», a commenté Johanne Morin.

«C’était indéniable. Quelque chose devait se faire. Ce que l’on veut, c’est que ce soit attrayant pour les gens» a ajouté David Delisle, co-propriétaire de la boutique Laflamme. L’homme d’affaires est au nombre des commerçants qui ont participé à l’élaboration de la future politique, en collaboration avec les autorités municipales.

Le projet prévoit aussi que certaines artères seront parfois fermées à la circulation afin de créer encore plus d’effervescence et de vitalité dans différents endroits stratégique. «Sans restaurants, sans commerçants, il n’y a pas de rue Racine. Il n’y a pas de centre-ville. Donc, c’est de s’assurer d’une vivacité économique», a ajouté M. Delisle.

«Les gens vont revenir comme dans les années 90. Magasiner dehors, prendre l'air, voir nos beaux commerces spécialisés. Les gens vont revivre», a poursuivi Roch Delisle, un autre copropriétaire de la boutique Laflamme.

Les membres du conseil municipal devraient adopter une nouvelle réglementation d’ici les deux prochaines semaines pour aller de l’avant avec ce projet-pilote. Celui-ci a été préparé à la suite d’une vaste campagne de consultation auprès de gens d’affaires.

Alcool dans les parcs

Les citoyens seront aussi autorisés à consommer de l’alcool dans certains parcs et espaces publics selon l’avis de motion qui a été déposé lundi soir.

Certains citoyens émettent cependant des réserves quant à cette future permission. «Ça va permettre aux gens de consommer de l’alcool de façon libre, mais il faudrait surtout mettre des restrictions pour qu’ils n’en abusent pas», a affirmé une dame de Saguenay.

«Je ne suis pas pour ça qu’ils mettent plein de monde regroupé, ça n’a aucun sens», a renchéri un autre résident qui s’est montré inquiet. Il craint que la mesure de distanciation physique de deux mètres soit difficile à faire respecter.

À ce sujet, la mairesse Néron a demandé aux gens «d’user de gros bon sens.»