/news/world

George W. Bush appelle l'Amérique à examiner ses «échecs tragiques»

Agence France-Presse

L'ancien président George W. Bush a appelé mardi l'Amérique à examiner sans concession ses «échecs tragiques», évoquant l'injustice raciale qui mine la société américaine.

«Cela reste un échec choquant que de nombreux Afro-Américains, en particulier de jeunes hommes, soient harcelés et menacés dans leur propre pays», écrit l'ex-président (2001-2009) dans un communiqué sur la mort de George Floyd, asphyxié sous le genou d'un policier blanc.

«Cette tragédie, qui s'inscrit dans une longue série de tragédies similaires, soulève une question incontournable: comment mettre fin au racisme systémique dans notre société?», s'interroge-t-il.

«Il est temps pour l'Amérique d'examiner nos échecs tragiques», dit-il encore.

La mort de George Floyd, il y a une semaine à Minneapolis, a indigné l'Amérique et provoqué de très nombreuses manifestations à travers le pays, qui ont parfois dégénéré en émeutes.

S'il ne cite jamais Donald Trump, l'ancien président républicain insiste longuement sur la nécessité d'être à l'écoute «des voix de ceux qui souffrent».

«Ceux qui essayent de réduire ces voix au silence ne comprennent pas la signification de l'Amérique», écrit-il encore, insistant sur l'impérieuse nécessité de faire preuve d'«empathie».

«Les héros de l'Amérique — de Frederick Douglass à Harriet Tubman, Abraham Lincoln ou Martin Luther King Jr — sont des héros d'unité», insiste-t-il.

Dans la même catégorie