/news/law

Accusé d’avoir leurré des joueurs de hockey mineurs

Jonathan Tremblay | Journal de Montréal

Charles-Olivier Patenaude, Accusé

Photo tirée de Facebook

Charles-Olivier Patenaude, Accusé

Un jeune homme bien impliqué à Châteauguay est accusé d’avoir, entre autres, harcelé des joueurs de hockey midget AAA pour obtenir des photos intimes.

Charles-Olivier Patenaude, 25 ans, a comparu mardi matin au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, peu après son arrestation par la Sûreté du Québec.

L’homme originaire de Châteauguay fait face à huit accusations de harcèlement, de leurre informatique, d’extorsion et de transmission de matériel sexuellement explicite. 

Menaces 

Il aurait menacé une personne d’avoir une relation sexuelle avec lui afin d’obtenir un emploi, et une autre de lui envoyer des images intimes, peut-on lire dans l’acte de dénonciation.

Ces événements, concernant quatre personnes, dont trois mineurs, seraient survenus entre décembre 2018 et avril 2019. Des plaignants auraient évolué au sein d’équipes de la Ligue de hockey midget AAA du Québec au moment des faits reprochés, selon nos informations.

Par le passé, Patenaude a notamment été responsable des communications de cette ligue où jouent des adolescents âgés entre 14 et 17 ans, en plus de travailler dans les mêmes fonctions pour les Grenadiers de Châteauguay, équipe qui en fait partie.

La Ligue a rompu ses liens avec l’accusé dès que l’enquête a été amorcée et a collaboré avec les autorités.

Politique et chocolat 

Patenaude, qui a été libéré sous conditions, avait aussi tenté sa chance en politique. Il a perdu ses élections comme candidat au conseil municipal de Châteauguay, en 2017.

L’année suivante, il a été directeur de campagne pour la caquiste MarieChantal Chassé et son directeur de circonscription pendant quelque temps.

Charles-Olivier Patenaude en companie de MarieChantal Chassé

Photo tirée de Facebook

Charles-Olivier Patenaude en companie de MarieChantal Chassé

Plus récemment, Patenaude était devenu colicencié, avec sa mère, de la nouvelle franchise de Chocolats Favoris ouverte en mars, à Châteauguay.

Cette chocolaterie a été fermée jusqu’à nouvel ordre par son président Dominique Brown, mardi soir.