/news/society

Une hausse de 4 à 7% du panier d'épicerie justifiée, selon l'ADAQ

Véronique Morin | Agence QMI

panier d’épicerie

Photo d'archives Chantal Poirier

L’Association des détaillants en alimentation du Québec (ADAQ) estime qu'il est justifié que le panier d'épicerie augmente de 4 à 7%.

«C'est un estimé et ça dépend combien de temps la pandémie va durer», a expliqué Stéphane Lacasse, directeur des affaires publiques de l'ADAQ, mercredi, à QUB radio. 

Les coûts d'opération liés aux mesures de sécurité requises en temps de pandémie, entre autres, font augmenter le prix des denrées alimentaires, a-t-il expliqué. 

M. Lacasse a d'ailleurs fait observer que les hausses «se faisaient déjà sentir» pour certains produits, comme les asperges et le bœuf. 

Il fait également état d'autres frais additionnels pour les épiciers, reliés à l'augmentation des livraisons et à l'utilisation systématique et obligatoire des cartes de crédit.    

  • Écoutez Stéphane Lacasse, directeur des affaires publiques et gouvernementales à l’Association des détaillants en alimentation du Québec, sur QUB radio: