/news/coronavirus

C’est au tour des restaurants

Geneviève Lajoie | Journal de Montréal

Impatients de rouvrir leurs portes, les restaurateurs pourront bientôt pousser un soupir de soulagement. Lundi, le gouvernement Legault prévoit annoncer l’ouverture des restaurants pour le 15 juin à l’extérieur du Grand Montréal, a appris Le Journal.

La pression est de plus en plus forte sur les autorités. Plus tôt cette semaine, le restaurateur drummondvillois Laurent Proulx a menacé de défier les règles de la santé publique et d’ouvrir sa terrasse. La vague de contestation s’est étendue.

Les propriétaires de restaurants et les épicuriens seront heureux d’apprendre qu’il sera bientôt permis de se payer un repas à l’extérieur de la Métropole.

« Il était temps. Il ne faut pas manquer l’été», ont confié Marc-Antoine Beauchesne et Carl Desruisseaux, propriétaires de plusieurs adresses à Québec, dont le Pub London Jack.

Photo Pascal Huot

« Il était temps. Il ne faut pas manquer l’été», ont confié Marc-Antoine Beauchesne et Carl Desruisseaux, propriétaires de plusieurs adresses à Québec, dont le Pub London Jack.

Selon nos informations, dès la mi-juin, les restaurants pourront ouvrir non seulement leur terrasse, mais également leur salle à manger à l’intérieur. À moins que l’évolution de la pandémie ne modifie le plan.

Le guide préliminaire de la CNESST approuvé par la santé publique laisse le soin aux restaurateurs de déterminer le nombre de tables maximum dans leurs établissements.

Les propriétaires devront néanmoins s’assurer de faire respecter la distanciation physique de deux mètres dans leurs murs, notamment grâce à des marquages au sol.

Serveurs masqués  

Des distributeurs de désinfectant devront être installés à l’entrée des commerces, et des plexiglas aux caisses. Une seule personne à la fois devra avoir accès aux salles de bain.

Les amateurs de gastronomie pourront venir déguster des plats cuisinés en petits groupes de dix.

Mais comme c’est le cas pour les rassemblements et le camping, les convives réunis ne devront provenir que de trois adresses différentes.

Les restaurateurs devront fournir de l’équipement de protection à leurs employés. Les serveurs devront porter le masque, mais aussi une protection oculaire lorsqu’ils ne pourront respecter le deux mètres de distance avec les clients.

Dans les cuisines, le couvre-visage sera exigé dans les situations de promiscuité.

Selon nos informations, les buffets ne seront pas proscrits. Mais les restaurants qui opteront pour cette formule devront s’assurer que les clients ne se servent pas eux-mêmes. Des employés devront le faire.

Plus tard, les bars  

Le guide préliminaire concocté en collaboration avec des acteurs du milieu n’interdit pas les traditionnels menus en papier ou carton. Il sera néanmoins recommandé d’utiliser des tableaux ou de l’ardoise pour présenter les choix culinaires aux clients.

Dans cette annonce de déconfinement prévue pour lundi, il ne sera pas encore question des restaurants du grand Montréal et de l’ouverture des bars, nous dit-on. Le guide final de la CNESST sera publié au moment de l’annonce par le gouvernement. 

Très heureux de la réouverture prochaine des restaurants et terrasses, l’homme d’affaires Carl Desruisseaux et son associé Marc-Antoine Beauchesne dirigent le Groupe Top Resto, qui compte plusieurs adresses à Québec.

« Il était temps. Il ne faut pas manquer l’été. Je pense que les gens ont hâte de prendre une bière. Pour la clientèle de 20 à 50 ans, je ne suis pas inquiet. Ils seront là », a lancé M. Desruisseaux.

Rémy Salvail se réjouit de l’éventuelle annonce de réouverture des restaurants fixée au 15 juin prochain. « Je suis super content. Ça fait longtemps qu’on attendait une date », lance le propriétaire du resto-pub Le Distingo, à Sorel-Tracy. 

Lorsque le beau temps soutenu du dernier week-end de mai s’est fait ressentir, M. Salvail a commencé à ronger son frein. « C’est là que c’est venu me chercher, admet-il. Je voyais le beau temps et ma terrasse était fermée. »

—Avec Jonathan Tremblay et Jean-François Racine

Selon nos informations               

-Les restaurants situés hors du grand Montréal pourront ouvrir leur terrasse et leur salle à manger à l’intérieur à compter du 15 juin.   

-Les propriétaires auront la responsabilité de déterminer le nombre de tables maximum dans leurs établissements en regard des mesures de distanciation physique.   

-Maximum de 10 convives par table provenant d’un maximum de trois adresses différentes.   

-Des distributeurs de désinfectant devront être installés à l’entrée des commerces et des plexiglas aux caisses.