/news/coronavirus

Distribution alimentaire dans Côte-des-Neiges

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Si la situation en lien avec la COVID-19 semble vouloir se stabiliser à Montréal, les besoins alimentaires, eux, ne dérougissent pas.

Dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, la mairesse de Sue Montgomery et une armée de bénévoles ont fait le point vendredi sur la crise sanitaire qui a pris la forme d’une crise alimentaire. 

Il s’agit de l’un des secteurs les plus touchés par la COVID-19 avec 2070 cas positifs et 232 décès. Dans l’arrondissement, on met les bouchées doubles, car la demande alimentaire a augmenté de 25% à 30%.

Lors du passage de TVA Nouvelles à l’heure du midi dans les locaux du centre communautaire MADA, on procédait à la préparation de repas chaud. 

12 000 d’entre eux sont distribués chaque semaine par l’organisme du boulevard Décarie aux familles dans le besoin. C’est sans parler des denrées non périssables, vêtements, savons, couches, etc.

Le centre communautaire MADA a pu compter vendredi sur la générosité de l’organisation à but non lucratif M.T.O Shahmaghsoudi, l’école de soufisme islamique, qui a livré 110 paniers alimentaires pour contribuer à cet effort que plusieurs qualifient de guerre.