/news/coronavirus

Plaisanciers, ne traversez pas la frontière

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

En cette période de pandémie, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) rappelle à tous les plaisanciers qu’il est encore interdit de traverser la frontière à des fins récréatives ou touristiques.

«Le gouvernement du Canada a mis en œuvre des mesures frontalières pour limiter la propagation de la COVID-19 au Canada, y compris la restriction de tout voyage discrétionnaire au Canada», a indiqué l’ASFC.

L’Agence est bien consciente qu’avec l’arrivée du beau temps, les propriétaires de bateaux et d'embarcations de plaisance seront tentés de traverser la frontière avec leur bateau en utilisant les voies navigables intérieures ou côtières, ou se rendre à leur chalet au Canada.

«Ces activités sont considérées comme un voyage discrétionnaire (non essentiel), selon les restrictions temporaires de voyage actuellement en vigueur, et sont donc interdites», a rappelé l’ASFC.

Les plaisanciers sont encore autorisés à naviguer dans les eaux internationales, mais ne sont pas autorisés à entrer dans les eaux territoriales ou frontalières du Canada.

L’amende minimale pour les contrevenants est établie à 1000 $.