/news/coronavirus

Une première semaine satisfaisante pour les ciné-parcs

Maxime Demers | Journal de Montréal

Malgré les conditions particulières de cette nouvelle saison, les propriétaires des deux ciné-parcs québécois qui ont ouvert leurs portes vendredi passé dressent un bilan positif de leur première semaine d’activités. 

« Compte tenu des circonstances, ça s’est très bien passé », a souligné au Journal Nicolas Vallier, propriétaire du Ciné-Parc Belle Neige, dans les Laurentides. 

« La météo n’a pas toujours été de notre bord, mais le public était au rendez-vous quand il a fait beau. Le soir de l’ouverture (le vendredi 29 mai), j’évalue qu’on avait autour de 250 voitures, ce qui représente environ les trois quarts de notre capacité. C’est très prometteur pour les belles journées d’été qui s’en viennent. »

Comme toutes les autres entreprises qui ont obtenu la permission de rouvrir, les ciné-parcs devaient se conformer à une série de mesures sanitaires strictes, en plus de s’assurer que la distanciation physique soit respectée.

« On s’était bien préparés pour les mesures et les spectateurs ont bien respecté les règles eux aussi, a indiqué le copropriétaire du Ciné-Parc Orford, François Pradella. Il faut dire que c’est assez simple de respecter la distanciation dans un ciné-parc. Je pense que les gens étaient surtout contents de pouvoir sortir de chez eux pour faire une activité en famille. »

Après avoir décidé de prendre une semaine de plus pour se préparer, les trois autres ciné-parcs du Québec – Saint-Eustache, Saint-Hilaire et Chandler – ont finalement ouvert leurs portes hier. 

N’ayant pas de nouveautés à se mettre sous la dent, les programmateurs des ciné-parcs ont jeté leur dévolu sur des films hollywoodiens récents comme Bloodshot, Mauvais garçons pour la vie, L’appel de la forêt, Sonic le hérisson et Les Trolls 2. Le Ciné-Parc Saint-Eustache a aussi inclus un film québécois à sa programmation : la comédie Menteur, succès de l’été 2019 au box-office.

Un ciné-parc à Vaudreuil-Dorion 

Par ailleurs, les projets de ciné-parcs temporaires continuent de se multiplier. Pour divertir ses résidents pendant le mois de juillet, la Ville de Vaudreuil-Dorion en aménagera un sur le campus de l’école secondaire de La Cité-des-jeunes. Ce ciné-parc éphémère pourra accueillir une centaine de voitures et sera réservé aux citoyens de la municipalité. 

« Ce sera un petit ciné-parc organisé à la bonne franquette qui vise à permettre à nos résidents de vivre au moins une activité familiale pendant l’été », a précisé la directrice du service des communications de Vaudreuil-Dorion, France Lavoie.