/news/culture

Ces stars qui ont vaincu la COVID-19

Yan Lauzon | Agence QMI

Une ribambelle d’artistes ont été la cible du coronavirus partout dans le monde, à différents degrés. Très connus, certains d’entre eux ont heureusement réussi à surmonter cette épreuve de santé.

Sam Smith, 28 ans 

Même s’il n’a pas reçu de diagnostic officiel, le chanteur est pleinement convaincu d’avoir été affecté par le virus au mois de mars. Après avoir ressenti différents symptômes, le Britannique a vu sa soeur développer les mêmes. Sachant hors de tout doute qu’ils étaient en train de combattre la maladie, ils se sont tous deux isolés pendant trois semaines.

AFP

Pink, 40 ans 

La chanteuse et son fils de 3 ans, Jameson, ont grandement souffert. Asthmatique, maman a éprouvé de grandes difficultés respiratoires pendant qu’elle combattait le virus. Fiston a quant à lui été encore plus durement frappé. Heureusement, ils se sont remis sur pied et ont été les seuls de leur petite famille à devoir négocier avec des symptômes.

AFP

Olga Kurylenko, 40 ans 

L’actrice ukrainienne, que les cinéphiles ont pu apprécier en tant que «Bond girl» de «007 Quantum» aux côtés de Daniel Craig, a été testée positive en mars. Affaiblie par la fièvre et la fatigue, elle a été confinée à la maison d’où elle a demandé aux gens de prendre cette maladie au sérieux. À la fin du même mois, elle s’est dite complètement guérie.

AFP

Idris Elba, 47 ans 

À la mi-mars, l’acteur britannique n’a voulu courir aucun risque. Après avoir cru être exposé au virus - soit avant même d’avoir été testé positif et d’avoir ressenti des symptômes -, il s’est isolé. Même si lui et son épouse ont été légèrement affectés par le virus, l’artiste avoue que son quotidien a été chamboulé et qu’Il a eu peur.

AFP

Daniel Dae Kim, 51 ans 

Il a longtemps été le rescapé Jin-Soo Kwon sur la plage de «Perdus» et très souvent l’agent Chin Ho Kelly de la série «Hawaii Five-0». Mais c’est la vraie vie qui a imposé un combat digne de ce nom à l’acteur, porteur du coronavirus. Après avoir gagné, il a fait don de plasma afin d’aider autrui.

AFP

J.K. Rowling, 54 ans 

L’auteure britannique a le don de raconter de bonnes histoires. Son expérience COVID-19 le prouve. Pendant deux semaines, la maman d’Harry Potter dit avoir souffert de tous les symptômes associés au virus, mais n’a pas été testée pour obtenir un diagnostic officiel. Comment s’en est-elle débarrassée? En suivant les techniques de respiration d’un docteur de l’hôpital Queens.

AFP

David Bryan, 58 ans 

Le claviériste du groupe Bon Jovi a été parmi les premiers à annoncer être aux prises avec la maladie. Le musicien a conservé sa bonne humeur et a lancé un message d’espoir sur les réseaux sociaux. Il a retrouvé sa fougue pour aider la formation à interpréter sa chanson «Limitless» lors de la finale de «The Voice», aux États-Unis.

AFP

Madonna, 61 ans 

La fin du plus récent séjour de la chanteuse à Paris a été tout sauf reposante. Au moment où elle complétait sa tournée «Madame X Tour», en mars, Madonna a été malade à l’instar de plusieurs membres de son équipe artistique. Convaincue, comme les autres, d’avoir une grosse grippe, elle a plus tard été testée positive aux anticorps, confirmant que le virus l’avait visitée.

AFP

Andrea Bocelli, 61 ans 

De la toux, de la fièvre et des éternuements : voilà avec quoi ont dû composer le ténor italien et les membres de sa famille. Des symptômes somme toute légers, mais qui ensemble ont créé une expérience éprouvante. Durant la pandémie, Andrea Bocelli et sa femme ont donné du plasma pour la recherche sur la COVID-19.

AFP

Kenneth «Babyface» Edmonds, 62 ans 

Non seulement le primé chanteur et producteur Babyface a dû composer avec le virus, mais sa famille aussi. Une expérience qualifiée de «terrifiante». Heureusement, la maladie n’a pas freiné ses envies de musique. De plus, il a eu droit à un beau cadeau de fête: son anniversaire a coïncidé avec le départ du virus.

Joseph Marzullo/WENN.com

Tom Hanks, 63 ans 

Le tournage d’un film consacré à Elvis Presley, réalisé par Baz Luhrmann, n’a pas été que positif pour l’acteur. En sol australien, celui-ci a contracté le coronavirus, tout comme sa femme, Rita Wilson. Les amoureux ont été soignés en Australie avant de revenir aux États-Unis où ils ont été mis en quarantaine et ont pu dire adieu à la maladie.

Photo AFP

Tony Shalhoub, 66 ans 

Pendant huit saisons, l’acteur américain a été le docteur Monk, un être germaphobe, dans la série à succès du même nom. La maladie l’a rattrapé en avril lorsque lui et sa femme ont vécu des semaines plutôt difficiles. Cette mauvaise expérience passée, Tony Shalhoub a retrouvé Monk pour «The At-Home Variety Show».

AFP

Michel Boujenah, 67 ans 

Même s’il n’a pas été hospitalisé, l’humoriste a peiné plusieurs semaines, négociant avec ce qu’il a qualifié d’«expérience tout à fait démentielle». Durement éprouvé par des ennuis de santé, il a été testé huit fois avant de venir à bout du virus. L’homme a maintenant bon espoir de présenter le festival Ramatuelle pour faire rire les Français.

AFP

Placido Domingo, 79 ans 

Le chanteur d’opéra espagnol, pris dans une tourmente d’accusations de harcèlement sexuel depuis l’an dernier, a été frappé par le virus en mars. Combattant d’abord fièvre et toux, il lui a fallu être hospitalisé au Mexique une semaine plus tard. Rétabli, il se dit prêt à remonter sur les planches au mois d’août.

AFP

Enrico Macias, 81 ans 

Ce n’est pas la toux ou la fièvre qui ont affaibli le chanteur français, mais plutôt d’intenses douleurs abdominales. C’est dans les poumons que le virus s’était installé, ce qui a rendu l’artiste malade pendant deux semaines. Même passé 80 ans, il a réussi à s’en débarrasser grâce à un traitement d’antibiotiques, évitant ainsi un séjour à l’hôpital.

AFP

Dans la même catégorie