/news/politics

Commentaire étonnant de Jagmeet Singh : «Ça n’a aucun rapport!»

TVA Nouvelles

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Jagmeet Singh a été en proie à de vives critiques à l’égard de propos tenus concernant le projet de loi à venir incluant des sanctions pour les fraudeurs de la Prestation canadienne d’urgence (PCU). 

• À lire aussi: Ottawa entend imposer des amendes aux fraudeurs de la PCU

• À lire aussi: Fraude de la PCU: «c’était facile d’y avoir de l’abus»

Dans une déclaration relayée par le National Post, le politicien avance que «les nouvelles sanctions pénales toucheront plus durement les pauvres et les personnes racisées».

«D’après moi, si un conservateur ou un bloquiste dit ça, sa carrière est finie», soutient l’analyste Mario Dumont sur les ondes de LCN. 

«Peut-être que ça a passé parce qu’il est lui-même issu d’une minorité culturelle et qu’il prône les bonnes causes sociales, mais il fait un lien entre les personnes racisées et les fraudeurs», dénonce l’analyste politique.

Jagmeet Singh a également déclaré qu’il était hypocrite que le premier ministre Justin Trudeau se mette à genoux sur la colline du parlement lors des manifestations antiracistes vendredi, alors qu’un tel projet de loi était en cours de rédaction. 

«Des fraudeurs, il y en a partout : toutes communautés, toutes langues – des francophones, des anglophones, des allophones... Alors, ce lien-là, je ne le comprend pas sincèrement», explique Mario Dumont.  

Écoutez la chronique complète de Mario Dumont dans la vidéo ci-dessus.